Photo Credit: Kyle Terada, USA Today Sports

Anthony Pettis prêt à retrouver la gloire: “Je prenais ma carrière pour acquise”

L'ex-champion des poids légers admet avoir pris pour acquis son premier règne en tant que champion.

Il n’y pas si longtemps que Anthony “Showtime” Pettis (20-6-0) régnait sur le monde du MMA.

Champion des poids légers après avoir défait Benson Henderson en août 2013, coach de la 20ème saison de la série The Ultimate Fighter, et ambassadeur et garçon d’affiche pour la fameuse boîte de céréale Wheaties – le monde appartenait à Showtime.

 

 

Plusieurs croyaient que Pettis était en lice pour devenir la prochaine megastar de l’UFC – et puis, tout a basculé.

Pettis s’est fait dominer par Rafael Dos Anjos à l’UFC 185, en Mars 2015 et a perdu son titre, après l’avoir défendu avec succès qu’une seule fois, contre Gilbert Melendez en décembre 2014. Après avoir perdu la ceinture, il a encaissé trois revers lors de ses 4 prochains duels – tentant même son sort comme poids plume, malheureusement, sans plus de succès.

Ce n’est qu’en juillet 2017, avec une victoire solide contre Jim Miller, qu’Anthony « Showtime » Pettis s’est finalement senti à nouveau comme lui-même – un ancien champion de la UFC et de WEC.

Voilà maintenant qu’il se prépare à un test très difficile, lui qui rencontrera Dustin Poirier (21-5-1) dans l’Octogone, le samedi 11 novembre à la UFC Fight Night 120, en direct depuis Norfolk, en Virginie. À l’aube de ce combat, Pettis admet qu’il est responsable pour ses défaites.

« Après le combat contre (Gilbert) Melendez, j’étais au plus haut sommet du monde – et je prenais tout ça pour acquis, » a t-il dit à FloCombat. « Je n’ai pas pris le temps d’apprécier là où je m’étais rendu dans ma carrière – et je me suis lancé directement dans un autre combat. J’ai alors perdu contre dos Anjos, Alvarez et Edson Barboza – ce n’était vraiment pas facile. Mais là, les choses ne sont plus les mêmes. Maintenant je suis motivé, je suis en forme – je me sens bien et en santé. Je veux seulement me rendre dans la cage et performer. »

Pettis sait très bien d’où il est tombé – mais prend réconfort en se disant que les revers lui ont donné l’opportunité de grandir émotionnellement, et de trouver une nouvelle équipe à Milwaukee, d’où il est originaire, avec Duke Roufus et Roufusport.

« Avant, j’allais à droite et à gauche, j’essayais toujours de trouver de nouveaux partenaires d’entraînements. Avec Duke, nous retournons aux bases de notre sport – et on retourne à mes bases – ce qui m’a permis de devenir champion dans la UFC et WEC. »

Pettis admet que lors de son dernier combat, contre Jim Miller, il était beaucoup plus timide dans son arsenal, il ne cherchait pas a épaté la galerie, mais plutôt, retrouver ses repères et de gagner.

« Contre Miller, j’ai été très prudent, peut-être un peu trop. Je ne voulais que la victoire. Je l’ai eu par décision. Maintenant, c’est l’heure d’être meilleur que je l’ai été à mon dernier combat – même technique, même plan de match, mais d’avantage de risques. Je veux un knock-out ou une soumission – je veux impressionné! »

“Ce sera différent cette fois-ci. J’ai beaucoup appris au courant de ma carrière, et je suis encore jeune. Je n’ai que 30 ans. Je crois avoir beaucoup de temps encore dans ce sport, et je refuse d’être qu’un aspirant au titre – je veux être champion à nouveau.”

 

 

UFC Fight Night 120z-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...