UN AUTRE TEST POSITIF POUR JON JONES

Malheureusement pour Jon Jones, l’échantillon “B” collecté par l’USADA s’est avéré être positif au stéroïde, turinabol.

Les officiels de l’USADA ont confirme, ce mardi soir, que l’échantillon “B” est revenu avec le même résultat que l’échantillon  “A”.

“L’échantillon  B’ de Monsieur Jon Jones a bien confirmé les résultats de l’échantillon A’.” déclara un représentatif de l’USADA. “Il est important – comme déclaré précédemment  – qu’une procédure régulière ait lieu avant de tirer des conclusions à ce sujet.”

Il n’est pas étonnant que l’échantillon  “B” revienne avec le même résultat positif que l’échantillon    “A”. Quand l’USADA (organisation anti-dopage américaine) collecte les échantillons d’un athlète, le prélèvement est divisé en deux parties dont l’un est testé directement et l’autre est conservé au cas où des tests supplémentaires sont nécessaires.

De ce fait, il est très rare qu’un test d’échantillon “A” donne un résultat différent d’un l’échantillon “B”.

L’équipe de Jon Jones affirme qu’il a été victime d’une substance cachée dans ses suppléments dû au fait qu’il fut précédemment testé le 6 et 7 Juillet et que les deux résultats sont revenus négatifs.

Le passé de Jon Jones ne l’aidera sans doute pas dans ce cas présent. En effet, lors de l’UFC 200, il fut testé positif au clomiphene et letrozol, des produits considérés dopant qui amélioreraient l’activité sexuelle. A ce moment là, l’USADA décida que Jon Jones n’avait pas triché intentionnellement mais il fut néanmoins suspendu un an pour faute de négligence.

La suspension s’est terminée en juillet dernier et Jon Jones a pu combattre Daniel Cormier à l’UFC 214 où il gagna le combat par KO au 3ème round. La commission athlétique de Californie, qui supervisait l’évènement, peut potentiellement changer le résultat en NO CONTEST dû aux résultats positifs des tests.

Pour l’instant Jon Jones reste en suspension provisoire mais il peut faire face à une suspension allant jusqu’à 4 ans en tant que récidiviste.

Nous ne savons pas combien de temps tout cela peut durer mais il est plus que probable que cela prenne quelques mois avant que Jon Jones reçoive des pénalités.

Jon Jones reste champion des poids mi-lourd à l’UFC et l’UFC n’a fait aucune déclaration concernant son statut de champion.

Jon Jonesz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...