Cage Warriors 89 après coups…

Après un succès inattendu, Cage Warriors sera de retour en Belgique en 2018

Cage Warriors 89 après coups…

Après une pesée atypique comprenant 2 absents coincés dans les embouteillages, un poids manqué dû à trop d’artéfacts (poids réussi avec drap de bain) et un main event pour le titre mi-moyen transformé en combat 3 rounds sans titre dû à la pesée ratée de Dominique Steele, on peut dire que le Cage Warriors 89 à la Lotto Arena d’Anvers était une vraie réussite.

C’était la première fois que le Cage Warrior mettait les pieds sur le territoire belge. Avant cela, aucune promotion majeure n’avait organisé d’événements en Belgique.

L’événement commence par 2 heures de combats amateurs ayant des allures de combats pros. Les 16 combats amateurs précédant les prelims pro ont fait le show et nous fait penser que l’avenir pro du MMA belge n’aura rien à envier aux autres nations.

 

PRELIMS PROS

À 19 h les combat pro commencent sur la carte des combat préliminaires avec 4 finissions et 1 décision. Les préliminaires pros se clôturent par le combat entre Ben Dandois et Chico Martinez.

Après un premier round dominant, Mr Perfect Dandois soumet Martinez dans le deuxième round.

 

Notre anversois, un précurseur du MMA en Belgique, décide ranger les gants devant 4000 personnes après 15 ans de carrière et 3 victoires d’affilées.

 

MAINCARD

À 21 h la maincard commence avec un autre membre de la Perfect Team d’Anvers, Ayton De Paepe affronte Jack Shore.

Les 2 combattant d’élancent dans un round plein d’adrénaline jusqu’à ce que l’Anglais réussisse à amener l’Anversois au sol pour le soumettre par RNC au 1er round.

 

C’est ensuite au tour de Tommy Depret, un autre vétéran du sport, à entrer dans la cage.

Scarface Depret affronte l’anglais John Maguire, un vétéran de l’UFC. Depret se fait rapidement dominer par l’américain. La majorité du premier round se passe au sol, Maguire dans le dos du belge, maîtrisant la majorité du round.

Au deuxième round Tommy arrive à défendre les takedowns et connecter plusieurs fois au visage de Maguire qui perd en cardio rapidement. L’anversois prend le dessus du combat et refuse d’aller au sol alors que l’américain, clairement épuisé a du mal à se relever après des tentatives de takedowns désespérées.

C’est au troisième round que Depret montre l’étendue de son expérience. Il garde la distance en martelant le visage de Maguire et évitant les amenées au sol. Complètement épuisé et dominé John Maguire a de plus en plus de mal à se relever et l’arbitre n’a pas d’autre choix que d’arrêter le combat à 3 minute et 10 secondes du 3ème round.

C’est au tour de Tommy Scarface Depret de faire sa révérence après cette sublime prestation.

Après 10 en tant que pro Tommy arrête sa carrière tout comme son ami Ben Dandois sur 3 victoires d’affilées.

 

La ceinture vacante des champions du monde poids lourds du Cage Warriors

Le hollandais Nils van Noord et l’italien Mauro Cerelli se disputent ensuite la ceinture vacante des poids lourds. Van Noord, grand favori, échange quelques kicks et strikes avec l’italien pour tenter rapidement une amenée au sol.

Cerelli arrive à retourner la situation et lui-même amène son adversaire sur le dos. Après un peu de contrôle, Cerelli stoppe van Noord par ground and pound à 2 minutes 24 secondes du 1er round.

Cage Warriors a un nouveau champion du monde des poids lourds Mauro The Hammer Cerelli.

Le co-main event

Un grondement retentit dans l’arène. On attend la foudre tomber sur la Lotto Arena d’Anvers, le public est en délire acclamant leur héroïne faire son entrée sur le podium, Cindy “Battlecat” Dandois. L’anversoire, l’icône féminine du MMA belge, la mère de 3 enfants, l’institutrice et la combattante MMA professionnelle entre dans la cage, accompagnée de l’ancienne championne du monde de l’UFC Miesha Tate, pour affronter l’anglaise Kerry Hughes.

Rapidement Dandois arrive à casser la distance pour entrer dans le clinch et projeter Hughes au sol. L’anversoise attrape le bras de son adversaire et le bloque entre ses jambes. S’en suit un ground and pound de l’héroïne locale stoppé peut-être un peu rapidement par l’arbitre à 1minute et 53 secondes du premier round. Alors que Hughes conteste la décision de l’arbitre Dandois célèbre dans une foule en délire.

 

MAIN EVENT

C’est l’heure du main event. Après avoir raté sa pesée et donc l’occasion de combattre pour la ceinture de champion du monde mi-moyen du Cage Warrior, Dominique Steele renforce sa position d’underdog face à Karl Amoussou. Le vétéran de l’UFC arrive sur le podium concentré mais décontracté. Amoussou entre en scène sous les airs de Darth Vader plus motivé que jamais.

Après les instructions de l’arbitre les 2 combattants d’élancent dans le premier round. Steele prend rapidement le centre de la cage et contre-attaque parfaitement les coups du champion français.

A une minute trente secondes de la fin du premier round, l’Américain déstabilise le champion d’un crochet gauche au menton qui, suite à la pression de Steele, tente une amenée au sol. Le reste du combat se passe au sol où l’américain arrive à échapper d’un triangle du français en le slamant à 2 reprises.

Amoussou prend directement le centre de la cage dans le 2ème round. Il commence à dominer les échanges, mettre la pression et amène superbement Steele au sol à moins d’une minute du début du round. Le français prend directement la monte mais n’arrive pas à faire beaucoup de dégats. A une minute de la fin Steele arrive à se relever. Amoussou respire la bouche grande ouverte.

Dans le troisième round Steele reprend le dessus dans les échanges et repart sur la contre-attaque. Il envoie le champion au sol d’un crochet gauche deux fois en moins d’une minute.

C’est au deuxième knockout que Steele s’élance sur son adversaire au tapis. Après un peu de ground and pound Amoussou arrive encore à fermer un triangle. C’est encore grâce à 2 slams que l’américain arrive à sortir de la soumission et coince le champion français contre la cage. S’en suit 1 minute d’un violent ground and pound de l’américain jusqu’à ce que la cloche de fin de combat retentisse. Amoussou, le visage ensanglanté, perd son combat face à l’underdog Steele par décision unanime (29-27/29-27/29-28).

 

Conclusion

Alors que dire de ce premier événement majeur de MMA dans notre plat pays ? Ce fut un succès incroyable.

L’ambiance, le talent, la sportivité, les upsets, drames et émotions, tout était là ce samedi soir à la Lotto Arena d’Anvers.

C’est de main de maître que Graham Boylan, le propriétaire et président du Cage Warriors, tient son organisation. Comme il nous le confie il est très content du ce premier événement sur le territoire belge.

Graham Boylan :

« C’était une incroyable événement pour la Belgique et pour les combattants belges. Ils y a beaucoup de jeunes talents et je crois que si les grandes promotions commencent à faire attention à la Belgique, ces jeunes talents ont toutes leurs chances. Vous avez le potentiel d’avoir de grandes stars du MMA, il y a une bulle qu’il n’attend que d’exploser et nous espérons que nous avons pu mettre en avant ces jeunes talent ici ce soir sur les plateformes télévisées et streamées. »

MMANYTT.be :

« Pour le main event Dominique Steele rate sa pesée et bat le champion en titre Karl Amoussou dans un combat sans ceinture en jeu… »

G.B. :

« C’est une situation particulière, il aurait pu être champion ce soir. Le problème avec Dominique est que la plupart des gars qui ne combattent pas en Europe restent basés chez eux aux US et le jetlag et long vol crée des problèmes sur le corps. Ils ne calculent pas le poids correctement et donc à cause du jetlag, le manque de sommeil et la zone horaire peut les gêner pendant le coupure de poids quand ils n’ont pas l’habitude de combattre et voyager. Donc je crois que c’est ce qui lui est arrivé, c’était 2,5 pounds (1,1 kg) qui l’ont empêché d’être champion ce soir. Maintenant il a battu le champion qui reste champion, on doit donc réfléchir à ce qu’il va se passer et voir s’il y aura un rematch pour la ceinture. Je ne sais pas, on doit parler aux 2 camps pour voir ce qu’il va se passer. »

MMANYTT.be :

« Et par rapport à Karl, que pensez-vous de sa performance ? »

G.B. :

« Je crois qu’il a eu une bonne performance mais on oublie que Steele est un vétéran de l’UFC. Bien qu’il ai perdu ses 3 derniers combats c’était des décisions. Il ne s’est pas fait battre par KO ou soumission, ce qui nous montrait que Dominique est un gars difficile à finir. Karl est un combattant très explosif mais Dominique a quand même pris le dessus du combat ce soir. Peut-être que sera différent dans un rematch. »

MMANYT.be :

« Concernant la ceinture des champions du monde poids lourds, Nils van Noord était un grand favori… »

G.B. :

« C’est une incroyable victoire pour Mauro, pour le MMA italien, d’avoir un champion Cage Warriors italien. Vu que Nils a pris le combat en dernière minute (2 semaines) peut-être que ça a joué, je ne sais pas. Mauro est un énormeeeeeee poids lourd. Il a été capable d’imposer son jeu contre Nils et prendre la ceinture. Donc félicitations à lui. »

MMANYT.be :

« 2 combattants ont déposés leurs gants dans la cage ce soir… »

G.B. :

« Tommy et Ben ont laissé leur gants dans la cage ce soir. On a eu une discussion avec eux hier et on a décidé de leur laisser du temps pour faire leurs adieux au public ce soir. Ils le méritaient, ils ont eu une longue carrière dans le sport, c’est donc un beau moment pour eux de combattre dans leur ville devant leurs fans, amis et familles. C’est une belle image qu’il garderont à jamais qu’ils pourront montrer à leurs enfants, petits-enfants, C’est une belle conclusion à leur carrière. »

MMANYTT.be :

« Derniers mots à propos de cet événements ? »

G.B. :

« C’était incroyable, nous sommes allés dans beaucoup de pays, 15 je crois, et jamais nous sommes allé dans un pays pour la première fois et avons eu ce type d’accueil et réponses. L’arena était presque sold out, l’atmosphère était incroyable, les belges sont vraiment derrières leur compatriotes.

Nous reviendrons en Belgique certainement. L’année prochaine… sûrement. »

 

Résultats

CW89 Results

Pro Prelims

Sameer Alekozai defeated Mathias Lodahl via TKO (Doctor stoppage due to a cut) after 2:39 of round 3

Artur Szczepaniak  defeated “Massai” Sant’anna via TKO after 3:43 of round 1

Jan Quaeyhaegens defeated Leon Jansen via TKO after 2:58 of round 1

Donovan Desmae defeated Aiden Lee via unanimous decision after 3 rounds

Mr Perfect” Ben Dandois defeated Chico Martinez via submission after 2:02 of round 2

Main Card

Jack Shore defeated Ayton De Paepe via Submission after 3:04 of round 1

Tommy Depret defeated John Maguire via TKO after 3:10 of round 3

Mauro Cerilli defeated Nills van Noord via TKO after 2:24 of round 1

Cindy Dandois defeated Kerry Hughes  via TKO after 1:53 of round 1

Dominique Steele defeated Karl Amoussou via unanimous decision (29-27, 29-27, 29-28)  after 3 rounds.

Crédits photos: © Didier Malchaire (utilisation exclusive mmanytt.be)

EXCLUSIFz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...