Dana White pense que Jon Jones était trop jeune pour gérer une telle pression

Jon Jones n'avait que 24 ans quand il est devenu champion du monde.

Certains athlètes brillent ou s’écroulent sous les projecteurs de la célébrité que l’UFC peut offrir. Devenir célèbre grâce à l’UFC n’est pas chose difficile mais pouvoir gérer la pression qui va avec est une autre histoire.

C’est une des raisons pour lesquelles le président de l’UFC, Dana White, croit que l’ancien champion des poids mi-lourds, Jon “Bones” Jones a failli si souvent au cours de sa carrière, tout en prouvant qu’il pouvait être le meilleur une fois dans l’octogone.

Les erreurs les plus récentes, impliquant Bones, ont eu également un impact sur la vision que les fans ont de sa carrière après deux tests USADA revenus positifs au cours des 16 derniers mois.

À ce jour, Jones reste suspendu provisoirement après avoir été testé positif aux stéroïdes suite à son dernier combat contre Daniel Cormier à l’UFC 214 avec une suspension éventuelle qui pourrait le mettre sur le banc de touche pendant 4 ans.

White dit s’être interrogé sur la façon dont Jones a géré toute la pression qui est venue avec le statut d’un des plus grands combattant de l’histoire du sport et malheureusement, les actions récentes ont répondu pour lui.

“Je suis dans le business où la célébrité et l’argent peuvent arriver, vous devez comprendre l’argent fou qui arrive dans le business du combat. Même dans le NFL (Ligue National de Football), ils arrivent à un certain niveau et s’ils deviennent très bons, ils ont l’opportunité de faire des millions. Des gars comme Jon Jones commençaient à peine et ont fait des millions directement. Il avait à peine 24 ans.”

“Vous pouvez vous vous souvenir quand je disais dans des interviews, ‘C’est génial, il est talentueux pour gagner la ceinture. Est ce qu’il peut gérer la pression et tout ce qui va avec le rôle de champion du monde? devenir célèbre?  devenir riche? et cette question a trouvé une réponse.”explique Dana dans le show de “Dan LeBatard.”

 

Jon Jones est toujours en attente pour son jugement avec l’USADA (Agence d’Anti-Dopage des Etats-Unis) et la Commission Athlétique de Calirfonie.

En dehors de l’octogone, Jones a déjà eu quelques soucis de justice avec un DUI (conduite en état d’ivresse) et un délit de fuite suite à un accident en 2015 qui lui valu de perdre son titre des poids lourds légers et également d’écopé d’une longue suspension.

Dana explique qu’il n’est plus déçu du champion comme il l’aurait été dans le passé dû en grande partie que ce n’est plus la première fois que ça arrive.

“Je ne pense qu’il y a de la frustration avec Jon Jones. C’est arrivé tellement de fois encore et encore, je suis devenu insensible à ça maintenant.”

 

Dana WhiteJon Jonesz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...