Daniel Cormier ne voit aucun scénario dans lequel il perd contre Oezdemir

Le champion des poids mi-lourd ne croit pas que son adversaire a ce qu'il faut pour le détrôner

Daniel Cormier a répéter à maintes reprises la même citation en ce qui concerne la compétition dans le monde de la  MMA:

“Il y a des niveaux à ce jeu.”

Cormier (19-1 -0-1 NC), le champion des poids mi-lourds de l’UFC, croit fermement qu’il y a de la vérité derrière cet adage, et il a l’intention de le prouver encore une fois lorsqu’il mettra sa ceinture en jeu contre Volkan Oezdemir (15-1-0) dans l’événement co-principal de l’UFC 220, qui aura lieu le 20 janvier au TD Garden à Boston.

UFN 124 – LADBROKES VOUS OFFRE 5 FOIS VOTRE MISE SUR EMIL MEEK

Compte tenu de son histoire et de ses exploits, Cormier a dit qu’il ne comprend pas comment on peut douter de lui avant son combat. Il a battu tous les adversaires devant lui à l’exception de Jon Jones (22-1-0-1 NC), mais Cormier pense que chaque fois qu’il y a un nouveau challenger, le doute commence à refaire surface. Il a dit qu’il a l’intention de montrer une fois de plus qu’il est à un niveau que peu ne peuvent rivaliser.

“À chaque fois que je suis entré dans l’Octogone, j’ai l’impression que je dois faire une déclaration – à nouveau!”, a déclaré Cormier lors de la conférence téléphonique pour l’UFC 220. “Il y a une certaine chose à propos de moi, pour une raison quelconque, les gens voient ces gars-là comme de vraies menaces et qu’ils peuvent tous me battre. C’est toujours amusant de se rendre à la cage et de prouver que les gens ont tort. Les deux combats contre Anthony Johnson, il était le favori apparemment, parce qu’il avait réussi à frapper certains gars. Selon moi, cela ne devrait pas justifier qu’une personne soit favorisée pour gagner un combat – Parce qu’elle peut frapper quelqu’un…

“Vous devez regarder tout le travail d’un gars,” continua-t-il. “Pour que les gens croient véritablement que Johnson ou Oezdemir vont juste me battre, pour moi, c’est fou. C’est juste fou. Je ressens vraiment de la pression, parce que je veux de la pression, mais j’aime bien faire dire aux gens: ‘Eh bien, je suppose qu’il n’était pas le gars à battre DC’, ça me va. J’aime bien prouver que les gens ont tort.”

Cormier a une théorie sur la raison pour laquelle il semble se retrouver si souvent dans cette situation. Son style est largement orienté autour d’un combat à rythme élevé, forçant son adversaire à travailler à chaque moment du combat, que ce soit au sol ou debout. Ce n’est peut-être pas le style le plus excitant à regarder, mais c’est certainement efficace.

La majorité des victoires d’Oezdemir sont venues puisqu’il a été en mesure d’attraper son adversaire avec de lourdes frappes, remportant ces combats par KO rapide. Ses deux derniers combats dans l’UFC ont duré un peu plus d’une minute, et Cormier comprend que cela génère de l’excitation.

“Je pense que les gens tombent amoureux des frappeurs électriques. Je crois que c’est parce qu’ils sont excitants. Ils finissent les combats en un rien de temps. Le combat commence et tout à coup, c’est fini. Vous avez des gars comme ‘Rumble’, qui frappait tout le monde. Vous avez des gars comme Volkan, et il frappe tout le monde, alors les gens tombent amoureux d’eux. Mais il ne s’agit pas seulement de frapper fort. Il y a beaucoup plus à ce sport.

“L’aspect mental est très important, tout autour du jeu d’arts martiaux mixtes, de l’expérience. Je dis toujours, que je sois au stand de commentaire ou sur l’émission d’analyse post-match ou sur ces appels, il y a des niveaux à ce jeu. Quand une personne n’est pas au niveau, elle est exposée très rapidement. Je pense que Volkan est un combattant fantastique. Je crois qu’il croit en lui-même et en son pouvoir, mais pour me battre, être un gars puissant ne suffira pas.”

Autres articles pertinents:

Daniel Cormierz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...