EUROPEAN BEATDOWN 4 – UNE CARTE DE FOLIE

L'équipe de l'EBD & Tom Duquesnoy nous livrent leurs impressions.

MMANytt était ce samedi 13 octobre 2018 à la Mons Arena pour la 4ème édition de l’European Beatdown, et ce fut leur plus gros succès.

Ce sont 4200 personnes qui ont assisté au 14 combats variés et spectaculaires. De la construction de la carte à la production finale tout était parfait. L’équipe de l’European Beatdown nous fait part de leur ressentis.

 

MMANytt.be : Alors bien dormi?

Gonzalo Labandeira : Oui j’ai bien dormi cette nuit (rire), on a fini de tout ranger hier vers minuit (lundi 15 octobre), tout est démonté, tout est en place et on est prêt pour le prochain.

MMANytt.be : Content de l’événement?

G.L. : Du point de vue du spectacle et de la réaction du public c’était le top. Je pense que le public a passé une très bonne soirée et au niveau des combats c’était également super, on a eu des bonnes soumissions, des beaux KO, des arrêts médecins, qui après les faits se sont avérés tout à fait justifiés. Il y a 3 arrêts à cause de blessures, comme le dit Anthony la priorité pour nous c’est la sécurité des athlètes.

Je pense que du point de vue de l’organisation de la soirée on était à notre meilleur niveau, c’était très fluide, on a eu 4200 personnes sur place, tous les tickets étaient vendus, tout s’est super bien passé également autour des l’événement, les bars, stand à nourriture etc… C’était vraiment une très bonne soirée.

Par contre au niveau lumière c’était pas top, ça manquait de fumée pour mettre en valeur tout l’éclairage qu’on avait mis en place. Le problème est qu’il faisait chaud et on a du ouvrir toutes les portes et ça a beaucoup joué sur l’éclairage.

MMANytt.be : Etes-vous déjà en train de préparer la prochaine édition?

G.L. : Oui, la semaine prochaine on va annoncer la date pour l’European Beatdown 5, ce sera normalement dans 6 mois, pour le printemps 2019.

MMANytt.be : Est-ce que ce sera encore à la Mons Arena?

G.L. : C’est à voir… ce qui est sûr c’est que l’année prochaine on refera une édition à Mons mais on essaie de trouver un autre lieu mais c’est pas encore concret.

MMANytt.be : Du point de vue réseaux sociaux ça s’est passé comment?

G.L. : On a battu tous les records, on est arrivé à 200.000 personnes qui regardaient en live sur Facebook, pour la pesée on a eu presque 30.000 personnes qui regardaient en live aussi sur Facebook. De plus en plus de gens s’intéresse à notre événement.

MMANytt.be : Quand est-ce que ce sera diffusé sur Eleven Sports et RTL?

G.L. : On communiquera les dates plus tard parce qu’on ne sait toujours pas. On saura quand il y aura la première diffusion et on le communiquera et après ce sera diffusé en boucle.

MMANytt.be : Sinon de ton côté tout s’est bien passé?

G.L. : Oui, tout s’est passé dans le plus grand respect entre combattants, équipes adverses, on a eu un public au top qui comprennent le sport et le respect, on a vraiment eu un très bon feedback de la part de tout le monde.

MMANytt.be : Bonjour Sébastien, vu que tu es le matchmaker, es-tu content de la carte?

Sébastien Laurent : Pour moi c’était une belle carte, c’était la plus belle des 4, il y a eu beaucoup d’action. Il y a eu des combat qui se sont déroulés très rapidement mais sur papier ça méritait de durer un peu plus longtemps. Certains trouvaient que certains combats étaient déséquilibrés mais ça peu arriver aux meilleurs, par exemple Aldo vs McGregor… c’est toujours compliqué à estimer. Mais en tout cas pour moi c’était un très bel événement. On a eu un super combat féminin, pour le main event c’est un peu dommage pour Walid de s’est fait toucher au foie si rapidement. On attendait qu’il montre son travail au sol même si Korkmaz est quelqu’un de très puissant, il aurait fallu attendre un peu de fatigue avant.

MMANytt.be : Il y a eu 3 arrêt de médecin, c’est assez rare sur un seul événement…

S.L. : Les coupures étaient très impressionnantes, de loin on ne voit pas bien les coupures mais par exemple Imran a du avoir des points de suture à l’intérieur du nez, c’était un coupure très profonde mais de loin ça ressemblait juste à un saignement de nez. 

Quand à Lamine, il était ouvert à l’arcade, hors dans les règles unifiées on ne peut pas mettre de vaseline pendant le round.

Quand on voit le combat entre Fares et Julio, Julio a terminé le combat avec le visage en sang mais il n’y avait pas vraiment de grosses coupures donc le combat a pu continuer mais pour Lamine ça n’arrêtait pas de couler ainsi que pour Percy, l’adversaire de Gaetano, c’était pareil, c’était une coupure en étoile et ça coulait vraiment fort. On ne va pas laisser les combattant pisser le sang partout pour amuser le public.

 

MMANytt.be : Mais à part ça le reste des combats étaient assez variés même si certains étaient assez rapides.

S.L. : Oui en effet, mais sur papier c’est très compétitif et après on ne sait jamais ce qu’il va se passer, c’est totalement imprévisible. Il y avait de beaux combats et l’arbitrage était top.

MMANytt.be : Est-ce que c’est un choix volontaire de n’avoir qu’un seul arbitre sur tous les combats?

S.L. : Ben c’est le meilleur. Il est partout, aux championnat du monde, il est passionné, on aurait pas pu trouver mieux, c’est lui qui a voulu tout faire et il a très bien fait ça. Si il ne voulait pas tout faire on aurait pris d’autres arbitre pour les cartes préliminaires et il aurait fait la maincard. En tout cas Ahmed Korshi c’est le top! Il fait des formations avec Marc Godard, on peut pas trouver mieux aussi proche de chez nous.

MMANytt.be : Est-ce que tu es déjà en train de réfléchir à la prochaine carte?

S.L. : Bien sûr! On va certainement faire la revanche entre Khadiev et Giacalone, tous les 2 étaient déçus du combat donc on va remettre ça.

Et on a Fares qui a fait un super combat, on va le mettre face à Yassine Belhadj qui est champion du monde de Taekwondo et qui a combattu déjà 2 fois chez nous et qui a gagné 2 fois.

J’aimerais aussi faire Steven Cnudde contre Abdel Rhamane Driai, c’est 2 mecs invaincus, ça ferait un très belle affiche!

 

MMANytt.be : Bonjour Anthony, qu’as-tu pensé de l’événement?

Anthony Testa: Ben moi je pense que c’était un franc succès, on a battu pas mal de records à tout points de vue, les combats étaient spectaculaires, je suis très très très fier!

MMANytt.be : Tout à roulé comme tu le voulais?

A.T. : On fait de notre mieux, on a une recette qui marche, mais le jour de l’événement il y a toujours des petits problèmes, mon rôle le jour de l’événement est la gestion crises. Je tourne toujours autour de la cage pour checker que tout se passe bien au niveau des combattants, des entrées, des lumières, des arbitres, des VIP, etc… Mais tout a roulé, on a pas eu de soucis, les entrées se sont bien passées, on a juste eu des petits soucis de synchro au niveau des entrées, musiques mais voilà en gros tout s’est bien passé!

MMANytt.be : Je suppose que tu es au courant que l’équipe d’Elise Lucet a voulu rentrer à l’événement pour faire un sujet sur vous?

A.T. : Oui, en effet, c’est un des problèmes que j’ai aidé à gérer. Honnêtement je ne connaissais pas les intentions de France 2. Ce que je trouve aberrant c’est la façon dont ils se sont imposés. Ces personnes nous ont demandé de participer à l’événement, on leur a demandé quel était leur objectif de vouloir participer à cet événement et on a jamais eu de réponses donc on a dit « non, vous n’êtes pas les bienvenus ». Ils ont alors insisté, sont venu sur place le jour de l’événement et on forcé le passage, ils sont rentrés sans payer. On leur a demandé comment ils étaient rentrés et personne n’a su répondre. Quand quelqu’un insiste pour entrer alors qu’il n’est pas le bienvenu, qu’il filme de manière illégale dans un événement privé et qu’il se déplace librement dans les vestiaires, dans les loges sans autorisations… on a rien à cacher mais à partir du moment où tu ne contrôles pas la communication c’est facile d’extrapoler. On es en train de développer un sport qui a un bagage de préjugé énorme. Cela fait des années qu’on se bat pour nettoyer l’image du MMA, pour moi je pousse le MMA comme un mélange de disciplines olympiques parce qu’on veut le rendre professionnel, d’y instaurer des règles, qu’il y ai du respect. Après tu as des gens qui n’y connaissent rien et qui viennent sans aucune ouverture d’esprit, ils viennent avec une vision biaisée du sport et voulaient donner cette vision là de notre événement, pour moi c’est inacceptable. Quand on l’a su on a donc essayé des les bloquer à l’entrée, ils ont insisté et sont quand même entrés de manière illégale, on a réussi à parler avec le caméraman, on lui a fait signer une convention de non diffusion d’images sans accord préalable puis on les a gentiment invités à quitter les lieux. Mais apparemment ils ont des précédents où ils ont complètement ignoré les conventions de non divulgation. En fait leur façon de faire était tellement peu élégante que ça nous a donné des soupçons sur ce qu’ils voulaient faire. Pourtant on travaille beaucoup avec les chaînes télé nationale et c’est un plaisir.

Tom Duquesnoy était présent pour non seulement commenter les combat mais également pour soutenir et être dans le coin de son ami, partenaire d’entraînement Gaetano Pirrello.

 

MMANytt.be : Bonjour Tom, qu’as-tu pensé de l’événement?

Tom Duquesnoy : Je pense que l’événement est de mieux en mieux organisé, de plus en plus intéressant avec des gens qui ont tous un très bon niveau, on se lie à eux, comme Gaetano Pirrello. C’est bien organisé, assez fluide, il y a de belles idées, on sent déjà qu’après 4 éditions le travail paie et c’est de plus en plus intéressant.

MMANytt.be : Tu connais assez bien la Belgique, tu as combattu ici, je suppose parce que le MMA est illégal en France.

T.D. : En fait oui, je voulais combattre en MMA et non pas en pancrace, je voulais devenir pro en MMA. Comme je suis du Nord Pas de Calais et que la Belgique était pas loin j’ai combattu en Belgique.

MMANytt.be : Parles-moi un peu de ta relation avec Gaetano Pirrello.

T.D. : On de connait depuis 5-6 ans, on a évolué dans une carrière en MMA, on s’est souvent rejoint soit lui à Paris soit moi en Belgique ou encore au US pour continuer la progression ensemble. On est devenu amis avec le temps et si moi je peux l’aider à n’importe que moment de sa carrière et lui pareil on le fera. Pour l’UFC à Londres je me préparais à Paris il venait tous les début de semaine et ensuite quand il a voulu venir à Vegas je l’ai accueilli et on s’est entrainé dans les meilleures conditions pour préparer ce combat là. C’est un échange tant au niveau humain, sur le plan amical que professionnel au final.

MMANytt.be : Il parle de toi avec beaucoup d’admiration et je crois que tout but de combattant MMA est d’arriver à l’UFC, est-ce que tu le verrais bientôt faire ses premiers pas à l’UFC?

T.D. : Oui, ça peut aller très vite pour lui, avec encore quelques combats avec des résultats positif et du travail, je pense qu’il a le niveau pour y arriver et le marché Belge, Européen est super important pour l’UFC. Pour moi il a tout pour y arriver, c’est plus une question de temps.

MMANytt.be : Et toi au niveau de ta carrière, comment ça se passe?

T.D. : On est en pleine négociation bien qu’il y ai des noms soient avancés comme ci comme ça, on aura des nouvelles dans les prochains jours.

MMANytt.be :  C’est pour cette année encore ou l’année prochaine?

T.D. : Normalement ça devrait être en décembre de cette année à l’UFC 232.

MMANytt.be : Est-ce que tu seras là à l’EBD5?

T.D. : Toujours avec grand plaisir, si je suis en France bien sûr que je viens! Avec un grand plaisir surtout! Avec le plaisir d’être reçu si bien par les organisateurs et passer une aussi bonne soirée, parce que pour moi l’idée est aussi de reconnecter avec mon public belge et français, c’est incroyable, pour moi c’est très important.

MMANytt.be : Dernière petite question, combattre sur une carte de l’UFC en France, tu en penses quoi?

T.D. : Bien sûr, bien sûr! J’ai toujours rêvé d’un UFC dans mon pays, ça viendra forcément un jour, ce n’est plus qu’une question de temps.

 

EBD4 résultats complets

 

Bolaji Oki def Jordan Beljic via unanimous decision

Alexis Fontes def Karim S’Hiri via submission (arm triangle) at R1 2:53

Nicolas Di Franco def David-Tonatiuth Crol via unanimous decision

Quentin Domingos def Jeff Menier via TKO punchs at R1 3:23

Mohammed Akfir def Soufiene Oudina via submission (RNC) at R1 1:55

Abdel Rahmane Driai def Lamine Talbi via TKO at R1 4:10 by doctor stoppage

Damien Berteaux def Jean Dutrieux via submission (armbar) at R1 0:20

Sofiane Bouafia def Remi Roustang via KO punchs at R1 0:19

Morgan Charriere def Julien Gracco via submission (ankle lock) at R1 0:37

 

Gaetano Pirrello def Percy Herrera via TKO at R1 3:13 by doctor stoppage

Eva Dourthe def Mayara Thays via unanimous decision

Maxime Giacalone def Imran Khadiev via TKO at R1 3:22 by doctor stoppage

 

Fares Ziam def Julio Matos via unanimous decision

Attila KorKmaz def Walid Seghir via KO at R1 4:41

FACEBOOK LIVE

EARLY PRELIMS

European Beatdown Live

European Beatdown Live part 1

Publicerat av European Beatdown Lördag 13 oktober 2018

PRELIMS

European Beatdown

European Beatdown

Publicerat av European Beatdown Lördag 13 oktober 2018

MAINCARD

European Beatdown live

European Beatdown live

Publicerat av European Beatdown Lördag 13 oktober 2018

crédit photos: Didier Malchaire

EXCLUSIFexclusif sur MMANYTT
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...