GAETANO “EL TIGRE” PIRRELLO DE RETOUR A L’EBD4

Gaetano Pirrello affrontera demain Percy Herrera

Gaetano « El Tigre » Pirrello affrontera demain Percy Herrera en poids coq (61,2 kg).

C’est dans cette nouvelle division que Le Tigre retourne à la Mons Arena où il a enchainé 3 victoires et ne compte pas s’arrêter là. Nous avons eu la chance de l’interviewer la veille de son combat pour en savoir un peu plus sur lui.

MMANytt.be : Bonjour Gaetano, comment vas-tu? Tout d’abord, Gaetano, ça sonne italien, tu peux un peux nous parler des tes origines?

Gaetano Pirrello : Je viens d’une famille italienne, mes parents sont nés et on grandit là-bas. J’ai 2 grands frères dont le premier est né en Italie, ensuite mes parents sont venus en Belgique et je suis né ici. J’ai la nationalité italienne et on parle italien à la maison.

MMANytt.be : Comment as-tu commencé les arts-martiaux?

G.P. : Mon grand frère faisait du kung-fu quand j’étais déjà tout petit, donc à 4 ans et demi j’ai commencé avec lui, jusque mes 10 ans. Après il s’est mis au full contact et vers 12 ans je l’ai suivit et j’ai tout de suite combattu.

MMANytt.be : A 12 ans??? Tes parents étaient au courant?

G.P. : Je ne sais plus, je leur ai dit que j’étais avec mon entraîneur mais je ne me rappelle plus. J’ai gagné par décision, à l’époque on ne pouvait pas frapper fort, on avait que des gants 8oz et des protèges tibias. Après ce premier combat j’ai tout de suite compris que c’était ce que je voulais faire. Ensuite j’ai enchainé les combats.

Je regardais déjà l’UFC sur Multivision avec mon père à l’époque et je lui ai dit qu’un jour j’allais faire ça. Il m’a traité de fou en rigolant. Quand j’avait 14 ans j’ai entendu que mon parrain allait ouvrir une salle de MMA. J’ai donc commencé directement et ai combattu tout de suite mais en Kempo sur un ring avec protection. On boxait pieds-poing et on pouvait amener au sol sans suivre, un peu comme le sanda mais sans kimono.

Mais je continuais le full contact en même temps que le mma. J’ai combattu mais on ne connaissait pas le règles mais je voulais combattre. Mon entraineur m’inscrivait alors  à gauche, à droite à tous les tournois que ce soit « tout style », sanda, kempo, kokushi kai et ensuite à 17 ans j’ai fait mon premier combat de MMA à l’OFC qui s’est terminé en match nul. Mon adversaire était un ami à moi avec qui je m’entrainais.

Ensuite j’ai enchainé 13 combats amateurs et ai fait mon premier combat professionnel au Shooto en 2011 que je gagne par RNC.

MMANytt.be : Tu enchaines ensuite 7 victoires d’affilée… 6 KO/TKO et 1 soumission, c’est assez impressionnant !

G.P. : A l’époque j’étais fougueux et ça passait, les gars étaient impressionnés, j’étais très agressif mais ça ne marcherait plus comme ça maintenant. Maintenant avec la maturité je commence à me poser un peu mais avant je réfléchissais pas. Mais quand même dès que j’ai l’opportunité je fonce (rire).

MMANytt.be : Tu perds ensuite 2 combats d’affilée par soumission.

G.P. : C’était très dur à accepter. C’était je crois une erreur de parcours, au delà de la défaite, j’étais un peu trop jeune, j’étais en pleine montée à 7-0 et je me suis retrouvé directement dans le circuit russe. Les gars qui combattent là à mon âge ont déjà 200 combats de sambo, une expérience qu’on a pas, ils ont un gros avantage, ils combattent toutes les semaines, on est vraiment en arrière par rapport à eux. Je n’avais pas assez d’expérience et de maturité pour me retrouver dans ce genre de tournoi, mais ça payait bien et il n’y avait rien d’autre en Belgique.

Pour me 2ème défaite je me suis fait encore soumettre par Egoyan qui m’a déchiré le ligament par heel hook. J’ai dû attendre 1 mois pour me rétablir.

MMANytt.be : Tu retrouves le chemin de la victoire au SHC 8…

G.P. : Oui, c’était un combat en dernière minute vu que je me remettais de mon ligament, j’avais besoin d’argent donc j’ai pris le combat. J’ai réussi à le mettre KO directement.

MMANytt.be : Ensuite tu combats Arnold Allen, qui maintenant est à l’UFC, au Cage Warriors.

G.P. :  C’était encore en dernière minute. Mais à l’époque je ne m’entraînait pas, j’avais ouvert plusieurs salles, j’avais besoin d’argent, je donnais des cours à gauche, à droite, je donnais cours dans 6 salles différentes. Je m’entraînais mais avec mes élèves mais pas avec un équipe pro. Tous les pros avaient arrêté. Six jours avant le combat ils m’appellent mais j’étais à 74,5 kg et le combat était à 65,6 kg… J’ai perdu 8,5 kg en 6 jours, le weighcut était horrible. Après 2 minutes de combat, j’étais plus là. C’était un supplice. Je crois que ce combat m’a fait beaucoup de mal moralement mais m’a fait beaucoup grandir. Là je me suis dit, c’est fini les conneries. J’ai gardé qu’une seule salle et ai fait les sacrifices pour pouvoir m’entrainer comme il le faut.

MMANytt.be : Ensuite ton record est en dent de scie…

G.P. : En effet, ma défaite contre Requijo était dure à avaler aussi. Il me domine au sol pendant presque tout le 1er round, à 10 secondes de la fin de round j’arrive à me relever et à le mettre KO. Le mec reste KO pendant 10 minutes. Je célèbre ma victoire et le public commence à chauffer, on s’enferme dans la cage. Un mec vient nous trouver et nous dit : « T’as gagné, tous le monde le sait. Mais  ils disent que tu l’as frappé sur le gong. Donc si tu veux ressortir de l’île, tu dois faire un 2ème round. Donc quoi qu’il arrive tu es perdant. ». J’étais dégoûté, j’ai essayé de le remettre KO mais pas moyen, je me suis laissé soumettre. Ils ont coupé à la vidéo évidemment… et on voit que la vidéo a été coupée.

 

MMANytt.be :  Tu enchaines ensuite 3 victoires à l’European Beatdown, parles-nous un peu de ta relation avec Mike Wiatko.

G.P. : Mike était mon partenaire, un s’entrainait ensemble et un jour il me propose un combat en Hollande. C’était le premier à croire en moi, il était là pour tous mes combats, c’est avant tout un ami et sportivement il a toujours été là pour moi. Il m’a pris sous son aile, il m’a managé, il me propose des combats, c’est un grand ami. Ces 3 victoires pour moi sont importantes car elle sont devant mon public et dans la promotion de Mike.

Pour moi mon premier combat à l’European Beatdown c’était un retour après mon opération. J’avais une rage de dingue en moi, j’étais comme à l’époque fougueux, le public m’a porté, j’avais une pêche d’enfer, j’étais sûr que j’allais gagner j’avais la rage. C’étais une de mes plus belles victoire vu que c’était un retour. Sur le peu de temps que j’ai eu pour me préparer mais j’ai vraiment bien combattu.

 

Pour le 2ème c’était contre Scianna. Je savais que c’était un dur, c’était le numéro 1 italien, c’était ma défense se titre. Il était très fort. J’ai réussi à être constant et ça m’a suffit à avoir la décision. Je suis fier de moi parce que j’ai tout donné, j’ai rien lâché.

 

Pour le 3ème combat j’avais la mononucléose et je ne devais pas passer le 1er round. C’était là le challenge, le mec était solide et j’ai réussi à le mettre KO au premier round.

MMANytt.be : Demain c’est le grand jour, c’est la 4ème édition de l’European Beatdown et tu restes un des favori du public.

G.P. : Pour demain, le mec est super grand, il est bon en bjj, il va essayer de m’amener au sol, il a une bonne allonge. Il va essayer de me gêner avec sa taille. J’ai eu un bon camp, mais je reviens de maladie. Mais j’ai envie de le faire. Je suis parti au US pour m’entrainer et ça m’a vraiment aidé. J’ai regagné du niveau. C’est dur de descendre de catégorie. Je suis au régime depuis 3 mois, mon corps perd de manière irrégulière. Il me reste 2 grammes à perdre mais je suis en forme.

De puis le premier EBD c’est là que je veux faire tous mes combats, je me sens vraiment bien, c’est super de combattre devant son public. Je combat pour moi mais aussi pour les autres.

Nous lui souhaitons bien évidemment le meilleur pour demain et seront présent sur place pour couvrir l’événement.

 

European Beatdown 4

13 octobre 2018

Mons Arena

Site Officiel https://www.europeanbeatdown.com/

Tickets https://www.europeanbeatdown.com/tickets

Facebook https://www.facebook.com/europeanbeatdown/

Instagram @europeanbeatdown

OUVERTURE DES PORTES 17H

PREMIERS COMBATS 18H

 

L’EUROPEAN BEATDOWN 4 C’EST DANS 10 JOURS !!!

European Beatdown 3 : L’UFC Belge ?

EXCLUSIFexclusif sur MMANYTTz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...