Goulamirian vs Merhy, après coups: “Je n’ai pas pu exprimer mon potentiel comme je le voulais.”

Ryad Merhy vs. Arsen Goulamirian a eu lieu le week-end dernier dans la ville de Marseille et voici notre compte rendu.

C’est pas une nouvelle, vous devez déjà tous le savoir, Arsen Goulamirian a remporté la ceinture mondiale cruiserweight WBA aux dépends de notre compatriote, Ryad Merhy.

C’est ce samedi 24 mars que ce championnat a eu lieu au Palais des Sports de Marseille devant 5800 personnes dont 450 supporters belges (donnant l’impression d’être 2000).

Goulamirian stoppe Merhy au 11ème round par TKO (intervention de l’arbitre) et lui fait subir sa première défaite, mais ça vous le savez déjà.

Alors pourquoi écrire quelque chose après tout le monde sur ce combat?

Tout simplement parce que je n’étais pas préparé à ce qu’il perdre étant trop partial par rapport à lui. Nous ne nous attendions pas à ce que le Franco-Arménien tienne ce rythme insoutenable pendant 11 rounds. C’est en effet uniquement qu’au 10ème round qu’il profite du tabouret pendant la pause.

Tout le monde s’attendait qu’il fasse le rouleau compresseur, mais pas pendant tout le combat.

Notre champion nous a montré de très belle choses pendant ce combat, tant au niveau de sa technique, de sa ténacité, de son mental que de son physique. Après avoir perdu 4 reprises consécutives il se reprend au 8ème round pour le gagner haut la main, mais ça ne suffira malheureusement pas à freiner le tank franco-arménien.

Certains diront que Ryad a eu un parcourt facile pour arriver à ce championnat et a montré qu’il ne pouvait pas rivalisé dans la cour des grands, certain diront qu’il était trop protégé.

Pour moi, même après cette première douloureuse défaite, Ryad a montré qu’il est capable d’en découdre avec les plus grands, qu’il peut encaisser beaucoup plus qu’on ne le croyait et qu’il a encore tout le temps de progresser pour retourner au titre et s’en emparer. Il a montré qu’avec quelques ajustements il pourra atteindre les sommets de la boxe anglaise.

Il est facile de critiquer négativement quelqu’un qui vient de perdre, regardons les Diables Rouges, quand ils gagnent, ce sont des génies du ballon, leur entraîneur a des stratégies superbes… Quand ils perdent, ils jouent comme des manchots et leur entraîneur les a menés à la défaite…

Ce n’est pas que dans la gloire qu’il faut soutenir nos athlètes, c’est dans ces moments plus difficiles où ils en ont le plus besoin.

Le nouveau champion, Arsen Goulamirian le dit lui même en s’adressant a public belge après sa victoire:

« Les belges, vous avez un grand champion! Vous devez être fier de lui, il est jeune, il a un long chemin devant lui. Faut toujours l’encourager. Au mauvais moment, au bon moment. Si vous êtes là c’est qu’il vous a ramené beaucoup de chemin. Vous devez continuer, c’est un champion! »

Avec quelques ajustements, un peu de temps, Ryad retournera au somment et montrera sa boxe, ce qu’il n’a pas eu l’occasion de faire à ce championnat.

Publicerat av Ryad Merhy den 24 mars 2018

Ryad nous montre sa force de caractère sur ses réseaux sociaux:

« Ce n’est que partie remise ! Je n’ai pas pu exprimer mon potentiel comme je le voulais. Je n’ai pas bien géré ma pression cette fois-ci.
J’ai encaissé – j’ai appris – je remonterai avec plus de conviction et détermination. 
#Teammerhy

Merci à tous les belges qui ont fait le déplacement.


Merci aux Ardéchois et aux Français 

Merci Arsen FEROZ Goulamirian pour ce combat et cette 1er défaite qui ne sera que productive dans mon évolution. 

Merci Univent Boxe pour cette expérience.

Merci à ma team, mon manageur Alain Vanackère et tout mes partenaires. 

Merci à toutes les personnes derrière vos écrans. Je pense qu’on a réussi au moins un truc ramener la boxe à la télé et j’espère que ça continuera et que d’autres boxeurs puissent s’exprimer également en Belgique.

Maintenant un repos bien mérité.

Ryad »

Nous sommes impatient de voir la version 2.0 de Ryad mais pas tout de suite d‘après son manager Alain Vanackère :

 «  Ryad ne combattra pas en mai mais vers octobre. J’ai envie de le préserver.
Je veux qu’il se repose et qu’il digère cette défaite. J’ai envie qu’on apprenne de nos erreurs et qu’il se prépare pour le long terme.
Je suis sur que dans 2 ans, avec le travail qu’il aura fait il va pouvoir retourner au championnant du monde et le gagner.
 Ce défaite m’a fait apprendre sur Ryad qu’il est encore plus extraordinaire que je ne le pensais et je suis fier de lui. »

Et pour conclure, nous sommes fier d’avoir un champion comme lui et continuerons à le soutenir dans son parcours.

EXCLUSIFz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...