Photo Credit: Adam Hunger-USA TODAY Sports

Jeremy Stephens: “Ce sport mérite d’être réel et 100% naturel.”

Stephens affronte Doo Ho Choi dans le combat principal de l'UFC Fight Night 124, dimanche le 14 janvier 2018

Jeremy Stephens est l’un des combattants de l’alignement de l’UFC les plus ravis de savoir que l’USADA s’occupe de l’anti-dopage dans l’UFC.

UFN 124 – LADBROKES VOUS OFFRE 5 FOIS VOTRE MISE SUR EMIL MEEK

Stephens, qui a fait ses débuts dans l’UFC en 2007, a vu l’évolution du sport et cette tendance grandissante de combattants tentant de tromper le système en prenant des drogues améliorant la performance.

Stephens a également été témoin de la manière spectaculaire  dont les choses ont changé depuis l’arrivée de l’USADA (Agence antidopage des États-Unis) en 2015.

Le poids plume de 31 ans a toujours été fier d’être un athlète propre. Il croit que maintenant, finalement, tous les combattants sont en compétition sur un terrain de jeu égal grâce aux tests aléatoires. Il croit également que c’est grâce au programme de dépistage des drogues tout au long de l’année et les pénalités qui suivent (pénalités qui peuvent parfois mettre un concurrent hors de combat pendant deux ans ou plus) que cette vague de changement s’est finalement matérialisée.

“Il y a beaucoup trop de tricheries dans ce sport et finalement, les tricheurs sont exposés”, a déclaré Stephens. “Regardez leurs performances. Voyez comment les choses ont changé depuis l’arrivée de l’USADA. J’adore l’USADA. Nous avons finalement un sport vrai à 100%, naturel.

Si vous n’êtes pas dans ce sport pour être un naturel, rentrer dans cette cage et chasser vos rêves naturels – le faire de la bonne manière, alors vous n’êtes qu’un lâche froussard de merde. Je n’ai aucun crédit à donner à ces gars-là.”

Même si cela le chagrine, Lil’ Heathen (le pseudonyme de Jeremy Stephens) admet qu’un contrôle antidopage rigoureux a été la cause de fuite pour certains des combattants qu’il défendait comme des héros du sport.

Nos prédictions pour l’UFC Fight Night 124: Choi vs Stephens

Au sommet de cette liste, nul autre que l’ancien champion des poids-moyen, la légende, Anderson Silva.

“The Spider” est grandement considéré comme l’un des plus grand combattant de tous les temps. Cependant, il a échoué à un test de drogue en 2015 qui lui a coûté une année de sa carrière, et il a récemment été signalé pour une autre violation potentielle de dopage, avant le combat qu’il aurait dû avoir contre Kelvin Gastelum, à l’UFC Shanghai.

“Les gens disent: ‘Oh, mais Anderson Silva’, non non, il a triché, c’est tout. Je ne regarderai jamais ce mec de la même façon”, a déclaré Stephens. “J’adorais ce gars, mais le fait qu’il ait triché et que je sais qu’il a triché plus qu’une fois, je le discrédite totalement. Je ne peux pas sympathiser avec quelqu’un qui triche quand il y a des gens qui se défoncent et travaillent de la bonne manière, et ils se font moins payer! Écoutez, je serai toujours fan de son style de combat, mais de dire que c’était une erreur est un mensonge, pur et net.

“J’adore le fait que les vrais combattants agissent de la bonne façon: ils sont naturels et les gars sont moins bien payés, mais ils le font de la bonne façon. Beaucoup de ces gars commencent à briller maintenant. Les stéroïdes c’est de la merde. N’importe qui qui prend des stéroïdes peut aller se faire foutre. Ce sont tous des petits cons.”

Stephens croit que tout le monde commence à faire face au meilleur adversaire possible sans que quelqu’un soit amélioré chimiquement.

“Ce sport mérite d’être réel et 100% naturel.”

Jeremy Stephens affronte Doo Ho Choi dans le combat principal de la carte UFC Fight Night 124, en direct de St. Louis au Missouri, ce soir, le 14 janvier.

 

Autres articles pertinents:

Jeremy Stephensz-Latest news
VOTEZ

Qui remportera la revanche entre Dustin Poirier et Eddie Alvarez?

  • Dustin 'The Diamond' Poirier (100%, 4 Votes)
  • Eddie 'The Underground King' Alvarez (0%, 0 Votes)

TOTAL DES VOTES: 4

Loading ... Loading ...