JEREMY STEPHENS: MA STRATÉGIE EST DE BRISER GILBERT MELENDEZ À L’UFC 215

Une stratégie digne de Jeremy Stephens

Très connu pour délivrer de superbes KO, Jeremy Stephens n’hésite pas à dire qu’il est l’un des plus gros puncheurs de la division des poids plumes (featherweight division) et il n’a qu’une envie, c’est d’échanger avec ses adversaires dans l’octogone.

Malheureusement, la plupart de ses adversaires on entendu ses dires et on opté pour un stratégie différente quand il se sont retrouvé face à lui, ce qui amenait Stephens à courir derrière ses adversaires pour délivrer son fameux ‘ONE PUCNH KO’.

De ce fait, Stephens a subit quelques défaites consécutives mais il a appris de ses erreurs et a fait pas mal de changements durant sa préparation pour son combat contre Gilbert Melendez pour l’UFC 215.

“C’est un apprentissage constant. C’est venu et parti et j’ai beaucoup appris de ma défaite avec Frankie [Edgar]. Je pense que je l’ai trop pourchassé,” explique Stephens. “C’est un don et une malédiction. J’aime tellement être dans le combat que parfois je dépasse mes limites pour me livrer au combat.”

“Certains gars sont juste des sal*pes. Gilbert n’est pas l’un d’entre eux. Il engage. Je suis excité de combattre un gars comme lui.”

Jeremy Stephens est conscient que la plupart de ses adversaires ne vont pas échanger de gros coups avec lui et permettre au vétéran de l’UFC d’envoyer un de ces fameux coups qui ont envoyé  au tapis des gars comme Rafael dos Anjos et Dennis Bermudez.

Stephens respecte énormément Melendez en tant qu’adversaire mais il ne reculera pas face à lui, il sait que tout peut changer après que l’ancien champion du Strikeforce goute à sa puissance durant les premiers échanges.

C’est pourquoi Jeremy Stephens et son entraineur, Eric Del Fierro, ont travaillé sans relâche pour mettre une bonne stratégie en place pour s’assurer d’une victoire.

“Les gars me combattent vraiment différemment. Si vous regardez Max Holloway, la manière dont il m’a combattu n’est pas la manière dont il a combattu Ricardo Lamas ou Jose Aldo. Les gens ont tendance à me combattre vraiment différemment même s’ils ressentent juste une combinaison de 1-2 sur leur poitrine. Ils commencent à se dire ‘je ne veux pas me faire frapper comme ça’. Les choses changent immédiatement dans le combat. On est prêt pour ça.” déclare Stephens.

“Eric Del Fierro et moi avons une excellente stratégie and nous allons briser Gilbert Melendez. S’il essaye de s’échapper pour que je lui cours derrière, je serai entrain de pointer au milieu de l’octogone et lui dire de se ramener.”

STEPHENS EST PRÊT À CE QUE MELENDEZ SE CHANGE EN LUTTEUR

Stephens compte repartir avec le bonus du combat de la soirée’ mais ne pense pas que Melendez sera le candidat idéal à cause du danger que Stephens apporte dans les échanges à courte distance.

Au contraire, il pense bien que Melendez va se changer en grappler mais ça ne change rien pour Stephens, un bonus pour le combat de la soiree’ en échange d’un KO de la soirée’ paye tout aussi bien.

“Le plus probable est que si vous vous retrouvez dans un échange de coups avec moi, vous allez dormir par terre et je serai entrain de sourire avec mes mains levées,” dit Stephens.

“S’il veut faire ça, je vais certainement le faire. Je le ferai de façon propre et je vais le faire dormir sur son c*l. Je réfléchis plus pour ce combat, il réalise que je suis plus grand, plus rapide, plus jeune et plus fort donc il va s’engager dans un match de lutte. Mais s’il veut rester debout, je serai heureux d’engager avec lui. Je m’attends à une guerre complète. Je suis prêt et je suis impatient d’en découdre avec Gilbert.”

Gilbert Melendezz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...