Jon Jones pourra combattre avant la fin de l’année 2018

L'USADA a finalement décerné une sentence à l'ancien roi des poids-mi-lourd, qui se terminera avant la fin du calendrier 2018

Jon Jones a officiellement été suspendu pour 15 mois par l’USADA après qu’un arbitre indépendant eut statué sur son cas après un test antidopage positif en juillet dernier.

Jones sera admissible à se battre de nouveau après le 28 octobre 2018.

Les responsables de l’USADA ont publié mercredi un communiqué révélant le résultat de son audition qui a eu lieu le 15 septembre.

Selon l’USADA, Jones a testé positif ‘4-chloro-18-nor-17a-hydroxyméthyl, 17a-méthyl-5a-androst-13-en-3a-ol (M3), un métabolite de la déhydrochlorméthyltestostérone (DHCMT) , un autre stéroïde anabolisant substitué au chlore’, substance qui est interdite en tout temps chez les athlètes.

L’arbitre indépendant a finalement statué pour une réduction de la sanction tout en tenant compte des circonstances entourant l’affaire Jones, y compris ‘le fait que Jones ait été testé à plusieurs reprises avant l’UFC 214 durant trois semaines avant l’événement sans résultats négatifs pour les substances interdites.’

Le résultat de cette enquête a été la suspension de 15 mois qui remonte au 28 juillet 2017, date à laquelle le test de dépistage initial a été effectué.

“L’arbitre indépendant a conclu que Jon Jones n’avait pas délibérément triché dans cette affaire et, bien que nous pensions que 18 mois constituaient la sanction appropriée compte tenu des autres circonstances de l’affaire, nous respectons la décision de l’arbitre”, a déclaré le PDG de l’USADA, Travis T. Tygart, dans un communiqué.

“Cette affaire est un rappel important que les athlètes doivent être extrêmement prudents quant aux produits et suppléments qu’ils utilisent pour s’assurer qu’ils sont exempts de substances interdites.”

Jones avait auparavant vu sa licence de combattant révoquée, faisait également face à une amende de 205 000 $ par la California State Athletic Commission. Sa dernière victoire contre Daniel Cormier fût également annulée et transformée en No Contest. De plus, l’UFC avait dépouillé ‘Bones’ du titre des poids-mi-lourds qu’il avait remporté grâce à cette victoire par KO.

Richard H. McLaren, arbitre en chef de McLaren Global Sport Solutions, était le responsable de l’arbitrage et a finalement rendu la décision sur Jones.

Les notes d’arbitrage complètes peuvent être trouvées ici.

Il s’agit d’une deuxième infraction à la politique antidopage pour Jones, qui avait été suspendu pendant un an après un échec lors d’un test de dépistage de drogues en 2016. À cette occasion, Jones avait pu prouver que son test positif drogue était causé par des produits pour le rehaussement sexuel hors marché, mais il a toujours été condamné à une suspension de 12 mois pour ses actes.

Cette fois-ci, Jones a dû faire face à une sanction de 15 mois qui prendra fin le 28 octobre.

Jon Jonesz-Latest news
VOTEZ

Qui remportera la revanche entre Dustin Poirier et Eddie Alvarez?

  • Dustin 'The Diamond' Poirier (100%, 4 Votes)
  • Eddie 'The Underground King' Alvarez (0%, 0 Votes)

TOTAL DES VOTES: 4

Loading ... Loading ...