La carrière de GSP est-elle “digne d’un film” ?

Après Rocky, Million Dollar Baby, et tous les autres films abordant la boxe et son univers intrépide, verra-t-on un film sur l’une des légendes du MMA : Georges St-Pierre alias GSP ?  La carrière du double champion UFC chez les welters puis les moyens a finalement tout pour faire un bon film de sport.

Les ingrédients sont réunis pour faire un bon film de sport

Après avoir analysé près de 50 films de sport, Betway Online Casino a fait une compilation des éléments essentiels pour réaliser un bon film. D’ailleurs, à l’issue de leur étude, les reporters du site ont dévoilé que les 10 plus grands succès au box-office sur IMDb avaient rapporté pas moins d’1,6 milliards de dollars ! Mais alors, quelle est la recette d’un excellent film ?

Tout d’abord, il faut du réalisme. Autant dire que s’inspirer de faits réels rend la tâche bien plus simple, donc s’inspirer de la carrière du grand GSP est déjà un atout. Pour éveiller les sentiments des spectateurs, il faut donner la sensation que le personnage principal se met en péril, et traiter de la boxe dans un film est un choix assez sûr pour cela.

Ensuite, l’histoire doit être solide et le héros convaincant. Encore une fois une histoire vraie sur la carrière d’un grand champion est sans aucun doute le meilleur choix. Il faut également raconter les défis auxquels le joueur fait face, tant dans la cage que dans la sphère personnelle.

La boxe est un sport qui permet de réaliser de très bon films. Bien sûr, un excellent film de sport doit se solver par une victoire. Qui de mieux que GSP dans ce cas ? En effet, le joueur a conclu sa carrière tout d’abord en faisant un point sur son état de santé et en imposant une défaite à Michael Bisping par soumission.

L’annonce de la retraite de GSP a été très émouvante

Après 15 ans de carrière, 26 victoires pour seulement deux défaites, ainsi que deux titres de champions de l’UFC dans les catégories des welters puis des moyens, GSP a annoncé sa retraite. Après avoir fait beaucoup parlé de lui pour son dernier retour dans la cage, les journalistes annonçaient le retour d’une légende et espérait le voir continuer à se battre plus longtemps.

Il a débuté son discours en précisant qu’il ne l’avait pas préparé pour laisser parler son coeur et ne pas être ennuyeux. Au cours de celui-ci, il est revenu sur plusieurs points. Le grand Rush a notamment rendu hommage à beaucoup de ses adversaires, notamment la légende brésilienne de l’UFC et du JJB, Royce Gracie. Il a également déclaré qu’il se serait peut-être “fait détruire face à Khabib”, le champion actuel des légers à l’époque.

Harcelé au quotidien à l’école, le canadien a confié détester se battre, tant dans la cage qu’en dehors. Sa retraite est source d’apaisement pour lui et ses proches. Mais il est important pour lui de préciser que le MMA lui a donné confiance et il tire sa révérence et raccroche définitivement ses gants en prononçant ces quelques mots : “Le MMA m’a sauvé la vie”.

 

VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});