La police intervient durant un test aléatoire de l’USADA sur Cris Cyborg en Thaïlande

Un test aléatoire qui nécessite l'intervention de la police pour un agent de l'USADA

Cris “Cyborg” Justino qui s’entraine en ce moment à la Phuket Top Team en Thaïlande a été soumise par un test aléatoire de l’USADA (Agence d’anti-dopage américaine).

Selon les tweets ci-dessous, la police locale a du intervenir durant le test pour contrôler l’agent de l’USADA qui devait procéder au test de la Brésilienne.

 

“On dirait que *quelqu’un* a appelé la police pour contrôler l’agent de l’USADA qui a été envoyé pour l’échantillon de Cris Cyborg pour l’empêcher de le prendre et le tester.”

Cyborg repond:

“J’ai donné mon échantillon sans hésitation. Je n’ai pas manqué à me présenter aux endroits où les tests ont lieu dans les 12 derniers mois et je voulais maintenir cela malgré cet incident.”

“Généralement une agence anti dopage thaïlandaise effectue les tests. Certains gars du Tiger [Tiger Muay Thai] ont été testés par DCAT.”

Cyborg répond:

 

“Ils n’étaient pas thaïlandais. Il y avait des différences quant aux procédures de collectes d’échantillons qui n’étaient pas les procédures habituelles.”

 

“Qui a appelé la police?”

 

“L’hôtel.” répond Cyborg.

La nouvelle a été reportée par Iain Kidd de BloodyElbow.

Selon une source de l’USADA, l’échantillon a été récolté par une agence indépendante avec laquelle ils ont l’habitude de travailler. L’agence suit les même directives utilisées par WADA ( World Anti Doping Agency) pour les collectes d’échantillons.

Malgré certaines petites différences pour la manière dont les échantillons sont prélevés (tailles des bouteilles de prélevements ou le dialogue précédent le prélevement entre l’agent et l’athlète) la procédure générale reste la même entre les agences d’anti dopages qui suivent les directives de WADA.

Durant chaque procédure de collections d’échantillons, l’athlète est en droit de contacter l’USADA s’il désire avoir plus d’informations sur l’agent qui le test mais Cyborg ne semble pas l’avoir fait.

Il n’est pas rare qu’un agent attende prêt d’une heure avant l’arrivé d’un athlète, ce qui peut sans doute paraitre suspect si l’attente se fait dans le lobby d’un hôtel. En effet, selon les directives de l’USADA, un agent doit se montrer au lieu des “whereabouts” (lieu et heure ou l’athlète se trouve à telle date) que l’athlète a indiqué dans son calendrier, l’agent peut attendre jusqu’à 45 mintue, 1 heure avant de devoir contacter l’athlète s’il ne se présente pas.

L’agent a apperement été arrêté par la police locale mais relâché plus tard.

Selon USADA, l’échantillon est en transit vers le laboratoire agréé du WADA au Japon. Il n’est pas clair s’il y avait un problème ou non avec le visa de l’agent à ce moment-là.

Cyborg s’est montrée coopérative pour donner l’échantillon à l’agent et il semble que ça ne soit pas un membre de son équipe mais bien l’hotel qui aurait appelé la police locale.

L’échantillon met entre 1 à 3 semaines avant d’être procédé dépendant des laboratoires et des tests utilisés.

EXCLUSIFExclusivez-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...