Daniel Cormier et Stipe Miocic se sont parlés avant d’accepter le combat pour l’UFC 226

Les deux hommes se sont assurés de maximiser les gains de chacuns pour ce méga-fight en juillet

Daniel Cormier n’avait pas vraiment l’intention de se battre contre Stipe Miocic.

Avant (et même après) son combat contre Volkan Oezdemir à l’UFC 220 à Boston, Cormier avait déclaré à plusieurs reprises que ses jours en tant que poids-lourd étaient terminés.

Cormier a admis que, bien que son temps dans la division ait été rempli de succès (13-0), il s’agissait plutôt de ne pas vouloir perdre trop de poids après une sortie désastreuse aux Jeux olympiques de 2008 qui l’avait amené dans la division des poids-lourd.

En plus, Cormier ne voulait pas entrer en conflit avec son coéquipier et ami proche Cain Velasquez, qui est un ancien champion des poids-lourd de l’UFC. Velasquez est à l’entraînement présentement, et espère revenir dans l’Octogone cette année après près de 2 ans d’absence.

C’est alors que le président de l’UFC, Dana White, a téléphoné à Cormier suite à sa victoire face à Oezdemir et lui a vendu une idée pour le combat avec Miocic qui allait au-delà des gains financiers. En plus d’une très belle bourse, White a mentionné le fait de marquer l’histoire.

“L’histoire: le gars ne vous vend pas seulement sur des incitations financières, il vous vend sur l’histoire”, a déclaré Cormier à Damon Martin, collaborateur chez MMANytt.com, en expliquant comment White l’avait convaincu de prendre le combat. “Il travaille avec moi depuis plusieurs années maintenant, il connaît donc les types de choses qui me plaisent beaucoup.”

White n’a pas choisi la subtilité – et ça a fonctionné.

“Histoire, Daniel, histoire, épopée, quelque chose que personne n’a jamais fait», continua Cormier. “Bien sûr, 170 [livres] et 185, 155 et 145, oui, mais personne n’a légitimement essayé en tant que champion des poids mi-lourd d’aller combattre le champion des poids-lourd.

C’est la bataille pour savoir qui est le l’homme le plus fort de l’entreprise.”

Étant donné la situation quelque peu négative entre les dirigeants de l’UFC et le champion des poids-lourd, DC a fait l’appel directement vers son potentiel adversaire, pour le lui vendre ce qu’il était prêt à acheter de la part de White.

Cormier a personnellement appelé le roi des poids-lourd actuel pour discuter de la possibilité de ce combat avant que l’un d’entre eux ne signe sur la ligne.

“J’ai parlé avec Stipe, j’ai appelé Stipe. J’adore ce mec. Nous avons eu la chance de passer du temps ensemble, il est un champion fantastique. Il s’occupe de sa communauté, je ne peux pas dire assez de bonnes choses sur à son sujet.

J’ai dit à Stipe que pour 500 000 $, je ne me battrai pas contre lui. J’ai jeté un gros numéro à l’UFC et j’ai dit que pour ce numéro, je me battrai contre Stipe Miocic. Il m’a immédiatement dit ‘Je t’adore mec!’

“Je lui ai dit – toi et moi nous nous battons pas si ce n’est pas pour la bonne somme. J’entendais sa femme derrière lui crier ‘Oui DC!'”

Miocic a également confirmé qu’il avait parlé avec Cormier avant la signature du combat et que, d’après le son des choses, ils sont arrivés à une sorte d’accord mutuel que s’ils devaient s’affronter dans un match de cette ampleur, ils devaient tous deux être rémunérés comme des champions.

“Je voulais m’assurer que tout était bon d’un côté financier,” a déclaré Miocic “C’est un super combat, alors je devais m’assurer que c’était correct financièrement et m’assurer que tout allait bien pour ma femme aussi, qui est enceinte, et s’assurer que tout allait bien pour Daniel aussi. S’il le veux, et je le veux et que l’UFC nous donne ce que l’on mérite, pourquoi pas? Allons-y, c’est ce que les fans veulent voir.”

Les deux hommes mettront donc leur amitié de côté pour s’affronter dans ce que les deux s’attendent à être l’un des plus grands combats de l’histoire du sport – le 7 juillet à l’UFC 226. Il n’y a évidemment pas de hargne entre les deux compétiteurs, mais Miocic et Cormier sont tous les deux prêts à faire la guerre non seulement pour gagner de l’argent, mais aussi pour marquer leur place dans les livres de l’histoire, et ils sont prêts à faire quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant.

“C’est une entente entre amis, où il n’y a  pas de hargne, mais il a définitivement de la rivalité. C’est une compétition entre deux des gars les plus lourds dans l’organisation, qui veulent tous les deux savoir qui est le meilleur. Je vais marquer l’histoire à l’UFC 226”

Comments

comments

Daniel Cormierz-Latest news