Photo Credit: Gregory Shamus - Getty Images

Francis Ngannou: “Je vais KO Miocic en moins de 2 rounds”

Le combattant Franco-Camerounais est prêt à devenir champion du monde, et à répandre de l'espoir à travers son pays natal

Plutôt cette semaine, notre collaborateur de MMANytt.com, Jim Edwards, s’est rendu à Paris, et plus spécifiquement, à la MMA Factory Paris, afin de discuter avec le prétendant au titre des poids-lourd de l’UFC, Francis Ngannou et le responsable de son entraînement, le coach Fernand Lopez.

Au cas où vous l’ignorez toujours, Francis Ngannou affrontera Stipe Miocic, le champion de sa division, samedi le 20 janvier, dans le main-event de l’UFC 220. Avec un peu moins de deux semaines à écouler avant le plus grand combat de sa carrière, Ngannou s’est dit prêt à faire face au champion.

“Je me sens bien, très bien. Nous avons encore deux semaines de préparation, et tout va très bien. Je suis en bonne forme en ce moment, donc ce n’est qu’une question d’adapter le reste de l’entraînement afin que je me présente en autant bonne forme samedi le 20, à Boston.”

Ngannou, qui n’est dans l’UFC que depuis un peu plus de deux ans, n’a fait d’impressionner tout au long de 6 combats dans la plus grande organisation de MMA sur la planète, enregistrant 5 victoires par KO ou TKO, et sa 6ième par soumission. En tout, il n’a vu le 2ième round que deux fois dans l’UFC, n’ayant eu besoin que de 6 minutes et 45 secondes pour se débarrasser de ses 4 derniers adversaires.
Inscrivez-vous aujourd’hui avec Ladbrokes et gagnez jusqu’à 100 € de paris gratuit – Placez votre prochain pari MMA / UFC ici!

Le colosse Franco-Camerounais admet à l’aube de son septième combat dans l’UFC qu’il y a quatre ans, quand il a commencé sa carrière MMA en France, il ne s’aurait jamais imaginé dans la position dans laquelle il se retrouve présentement.

“Au début, ce n’était que pour l’entraînement que je me suis mit à faire du MMA. C’était pour le plaisir. De plus en plus, les gens ont commencé à me dire qu’avec ma puissance, tout ce que je devais faire c’était d’ajouter un peu de jiu-jitsu par ici, et un peu de lutte par là, et qu’éventuellement, je serai champion. Je n’y pensais pas vraiment. Mais deux ans plus tard, je me suis retrouvé dans l’UFC, et depuis, ce n’est qu’à ça que je pense. Je suis dans l’UFC pour être le champion, c’est clair, mais ce n’est pas simplement que pour moi.

Un autre énorme facteur, honnêtement, est d’où je viens,” a affirmé Ngannou lors de l’entrevue, en faisant référence à son pays natal, le Cameroun. “D’où je suis, le problème pour les jeunes c’est que, c’est presque impossible de rêver – il n’y a pas d’espoir. Les jeunes pensent que c’est fini avant même que ça commence. Je me rappelles quand j’y étais, je rêvais et j’espérais être plus grand que ce que ma réalité pouvait m’accorder. On me disait que je perdais mon temps à imaginer des scénarios inatteignables. C’est presque interdit de rêver…

Je veux leur montrer, à tous ces gens, que ça n’a pas d’importance d’où on viens – tout est possible! Tout le monde peut atteindre des sommets incroyables s’il ont assez confiance en eux-mêmes et s’ils ont confiance. Il faut se donner la chance de croire en soi-même avant que quoi que ce soit puisse arriver. Avec une confiance en soi, et un but, tout est possible. Il faut travailler dur pour y arriver, mais mon peuple est fait fort. Tout est possible.

Lorsque que je défait Miocic et que je deviens champion, je retournerai au Cameroun avec la ceinture pour la leur montrer – ils en sont tous capable, je ne suis que le messager.”

Ngannou s’est permis de prédire la manière par laquelle il obtiendra la ceinture la plus convoité chez les poids-lourd.

“Je vais le KO, c’est certain. Si ce n’est pas dans le premier round, ça le sera lors du deuxième. Je vais le KO en moins de deux rounds.”

Francis “Le Prédateur” Ngannou (11-1-0) affronte Stipe Miocic (17-2-0) dans le main-event de l’UFC 220, samedi le 20 janvier, en direct du TD Garden à Boston. Le co-main-event de cet événement verra Daniel “DC” Cormier (19-1-0-1NC) tenter de défendre son titre des poids mi-lourd contre le combattant Suisse, Volkan Oezdemir (15-1-0).

 

Autres liens pertinents:

 

 

Comments

comments

Francis Ngannouz-Latest news