L’ENTRAÎNEUR DE JOSE ALDO RÉPOND AUX CRITIQUES DE L’UFC 218

L'entraîneur de Jose Aldo répond aux critiques des fans après la deuxième défaite consécutive contre Max Holloway ce week-end.

Dans le combat principal de l’UFC 218, de ce week-end dernier, nous avons pu être témoins du champion en titre des poids plumes, Max Holloway, qui a maintenu son trône dans sa catégorie en battant l’ancien champion qui a dominé cette même catégorie pendant de nombreuses années, Jose Aldo, via TKO pour la deuxième fois consécutive. Tout comme lors de leur première rencontre plus tôt dans l’année, Holloway a boxé de façon magnifique pour terminer l’ex-champion Brésilien par TKO au troisième round.

MAX HOLLOWAY SE RÉPÈTE – FINI ALDO DANS LE 3IÈME ROUND.

Suite à sa deuxième défaite consécutive, le combattant Brésilien semble avoir reçu beaucoup de critiques dans son pays natal au Brésil. Son entraîneur de kickboxing Emerson Vieira a répondu aux critiques des fans  dans un post Instagram. (traduit en anglais via Bloody Elbow ci-dessous)

Muitos falam, poucos sabem . Essa é a real, os Brasileiros se acostumaram a idolatrar pilantras e crucificar heróis, isso ja é quase cultural, quem era pra nos apoiar, aponta o dedo, critica e julga sem ao menos ter propriedade pra falar do assunto. Nos acostumamos a lutar contra os rivais e a receber críticas dos que eram pra ser nossos aliados. Ontem mais uma vez nosso campeão @josealdojunioroficial fez a sua parte, lutou bravamente contra um adversário muito duro que foi superior na Luta e venceu, assim como ele fez por muitos anos e ainda tem condições de fazer, o esporte é assim, nada e nem ninguém apagará sua história de vida e na luta. Todos nós amigos e companheiros de equipe estamos orgulhosos por tudo que você já nos proporcionou e ainda vai nos proporcionar , nada mudou, perdemos uma batalha, mas A GUERRA CONTINUA.

A post shared by Emerson Falcão (@emersonfalcaovieira) on

“Beaucoup parlent, peu savent,” dit Vieira. “Ceci est la vérité, les Brésiliens sont habitués à idolâtrer des escrocs et à crucifier des héros. C’est presque culturel. Ceux qui devraient nous soutenir nous pointent du doigt, critiquer et juger sans avoir aucune connaissance pour parler du sujet. Nous sommes habitués à combattre nos rivaux et à recevoir les critiques de ceux qui étaient censés être de notre côté.

“Hier, notre champion Jose Aldo a fait sa part, s’est battu bravement contre un adversaire dur au mal, qui était supérieur dans le combat et a gagné, comme [Aldo] l’a fait pendant plusieurs années et il a encore ce qu’il faut. Les sports sont comme ça, rien et personne n’effacera ton histoire dans la vie et dans les combats. Tes amis et tes coéquipiers sont fiers de tout ce que tuas déjà fait et fera encore. Rien n’a changé. Nous avons perdu une bataille, mais la guerre continue.”

Articles récents:

 

Comments

comments

jose aldoz-Latest news