Mark Hunt est autorisé à combattre par les docteurs – veut Werdum pour son retour

Mark Hunt espère revenir à l'octogone de l'UFC en février 2018

Mark Hunt est enfin prêt à retourner à l’UFC dans le célèbre Octogone.

Après avoir été retiré de son dernier combat pour des problèmes de santé, Hunt s’est récemment rendu aux États-Unis pour une série de tests rigoureux afin de s’assurer qu’il était encore capable de remonter dans l’Octogone.

Le scénario entier s’est déroulé après que Hunt ait écrit une colonne où il a admis des troubles de mémoire aussi bien qu’une mauvaise articulation, qui a finalement mené aux fonctionnaires de l’UFC de le retirer de son combat contre Marcin Tybura qui était prévu à l’UFC Sydney. Hunt n’était pas content de la situation, mais il a été finalement capable de trouver un terrain d’entente avec l’UFC en acceptant de se rendre à Las Vegas pour une série d’examens médicaux afin de savoir si son cerveau était encore apte à combattre.

Et bien aujourd’hui, selon l’équipe de management de Hunt, le feu vert lui a été donné et ils espèrent pouvoir parler très prochainement à l’UFC pour organiser son prochain combat.

“Nous venons juste d’avoir une conférence téléphonique avec les docteurs aux USA, qui nous ont donné de bonnes nouvelles,” déclare le manager de Hunt, Zen Ginnen en discutant avec le Daily Telegraph en Australie. “Donc tout semble positif.

“Le médecin a dit que Mark a marqué bien au-dessus de la moyenne et qu’il est bon pour la compétition. Alors ils vont appeler l’UFC maintenant et les laisser savoir. Nous attendons juste l’UFC pour lui donner le feu vert.”

Quand Hunt a été retiré de son combat, il a critiqué la promotion, mais visait plus particulièrement le président de l’UFC, Dana White, qu’il a accusé de lui en vouloir parce qu’il est actuellement impliqué dans un procès contre l’organisation concernant son combat contre Brock Lesnar où ce dernier a été testé positif pour une substance interdite.

White a répliqué à cet argument en soulignant que Hunt a combattu à l’UFC à plusieurs reprises depuis le dépôt de cette plainte et qu’il a été payé plus d’un million de dollars au cours de cette période. Il a également ajouté que l’UFC a offert de faire voyager Hunt à Las Vegas pour des tests supplémentaires, mais il a refusé.

Il semble que toutes les partis se sont finalement mis d’accord sur les tests avec Hunt arrivant à Las Vegas tout récemment et maintenant il semble que les médecins aient pris la décision de l’autoriser à se battre à nouveau.

“Alors maintenant Mark a été autorisé deux fois. Il a fait des essais avec deux experts en Australie – et a été autorisé – avant de devoir le prouver à nouveau aux États-Unis”, a déclaré M. Ginnen.

“De toute évidence, notre préoccupation a toujours été la santé de Mark et nous sommes heureux de savoir que tout va bien. Le doc a dit qu’il transmettra les résultats à l’UFC et nous attendrons donc d’avoir des nouvelles d’eux.”

En supposant que l’UFC reçoive le même mot des médecins, Hunt espère faire son retour aussi rapidement que possible avec une date ciblée en Australie en février.

L’UFC 221 se déroulera à Perth, en Australie, le 11 février et Hunt ne voudrait rien de plus que de régler le score avec un ancien rival dans le cadre du prochain pay-per-view.

“Nous aimerions que Fabricio [Werdum] soit l’adversaire de Mark à Perth”, a déclaré Ginnen. “Nous pensons que Francis Ngannou est le suivant pour le titre [contre Stipe Miocic]. Donc, nous aimerions aller contre Frabricio et espérons être en ligne pour une chance au titre en fin 2018.”

Werdum a battu Hunt en 2014, mais maintenant le poids lourd lourd veut son combat revanche et il espère affronter l’ancien champion UFC quand il revient à l’action au début de l’année prochaine.

Autres articles récents:

Comments

comments

Mark Huntz-Latest news