Photo Credit: Getty Images

Michael Bisping et son ex-gérant se tiraillent devant le tribunal de Manchester

L'ancien champion devra verser une somme de 400,000 USD à son ancien agent selon la décision du juge

Michael Bisping ne connaît définitivement pas la meilleure fin d’année.

Après avoir perdu son titre des poids-moyen contre George St-Pierre le 4 novembre dernier, et s’être fait KO par Kelvin Gastelum trois semaines plus tard à l’UFC Fight Night Shanghai, voilà que l’antagoniste britannique a perdu un troisième combat, cette fois-ci, en cour.

Boxe: Pariez sur le combat de Ryad Merhy, jusqu’à 100x votre mise!!

Michael Bisping et son ex-gérant se sont tiraillés à l’extérieur d’une salle d’audience de Manchester en Angleterre, avant qu’un juge ordonne à l’ancien champion des poids moyens de l’UFC  à déboursé plus de 400 000 $ en commissions impayées.

Bisping, 38 ans, a été impliqué dans une dispute légale amère avec son ancien représentant, Anthony McGann –  fondateur de Wolfslair MMA Academy, au sujet d’un accord signé en 2005 en lien avec ses gains financiers.

Après un procès de 11 jours, le juge Richard Salter a tranché que Bisping devrait payer 320 000 £ à McGann – soit environ 426 313 USD$ – en salaire rétroactif gagné entre 2005 et 2011.

Salter a réprimandé les deux anciens collègues pour leur comportement au cours de l’audience, argumentant que Bisping avait «ajusté et adapté ses preuves pour convenir à son cas», décrivant les souvenirs de l’ancien champion comme étant «incroyable et faux» et «une histoire inventée».

“M. Bisping était également un participant averti avec M. McGann dans le cadre du stratagème visant à frauder les autorités fiscales australienness en surestimant les dépenses de M. Bisping en 2010 et 2011 “, a ajouté M. Salter.

Les deux se seraient heurtés à l’un et l’autre à l’extérieur du tribunal, ce qui, selon le juge, illustrait le «degré de mauvaise foi» entourant l’affaire. Bisping n’a pas immédiatement été rejoignable pour commenter, et son manager, Audie Attar, n’a pas retourné de demande de commentaire.

McGann a confirmé le procès en cours, mais a refusé de commenter la prétendue “bagarre” et a déclaré qu’il publierait une déclaration officielle sous peu.

Autres articles pertinents:

Comments

comments

Michael Bispingz-Latest news