Rashad Evans: ‘Je ne me sentais pas capable de combattre à mon meilleur niveau’ à 185 livres.

Rashad Evans discute de sa décision de revenir chez les poids lourds légers.

Rashad Evans a encore quelques combats en lui, mais il a décidé de revenir chez les poids lourds-légers pour le faire.
L’ancien champion des 205 livres, Evans a décidé de descendre de catégorie en 2016, mais il a connu peu de succès après avoir perdu deux décisions consécutives cette année face à Daniel Kelly et Sam Alvey.

Comme tous les combattants qui descendent d’une catégorie à l’UFC, Evans espérait remonter la pente en affrontant des adversaires qui seraient au moins de taille similaire en comparaison à ceux de la catégorie superieur où il avait l’habitude de combattre.

 “C’est toujours une position difficile lorsque vous descendez d’une catégorie de poids. Vous devez perdre le poids et vous devez réussir à le faire ou espérer le faire,” a récemment déclaré Evans. “Vous voulez y aller pour faire une transition réussie. Mais en même temps, ce n’est pas garanti.

“C’est juste un pari dans tout ça.”

Tout récemment, Evans a décidé de revenir dans la division des poids lourds-légers où il a eu le plus de succès au cours de sa carrière à l’UFC qui a débuté lors de “The Ultimate Fighter“saison deux.

Evans ne regrette pas d’être passé chez les poids moyens, mais après deux défaites difficiles, il s’est rendu compte qu’il n’était tout simplement pas capable de performer au niveau qu’il désirait à 185 livres.

“De mon point de vue, je suis descendu à 185 [livres], j’ai perdu deux combats serrés mais au bout du compte, je ne me sentais pas capable de combattre à mon meilleur niveau dans cette catégorie de poids”, a déclaré Evans.

Aujourd’hui, Evans contemple un retour dans sa catégorie d’origine pour 2018.
L’ancien champion de l’UFC sait qu’il ne lui reste pas beaucoup de temps dans ce sport, alors il veut juste rivaliser avec les meilleurs combattants du monde tout en prenant du plaisir à le faire.

Et prendre du plaisir ne veut pas dire couper du poids pour descendre dans une catégorie inférieure mais bien de combattre dans la division qui a fait de lui un champion du monde.

“Je pensais à ça, j’ai 38 ans. Je suis plus proche de la fin que du début. Je me dis que si je continue à combattre, je dois m’amuser à le faire, “a déclaré Evans. “Laisse moi manger. Laissez-moi juste m’amuser en compétition.

“Et le fait de m’amuser en compétition ne voulait pas dire de perdre 20 livres.”

Comments

comments

rashad evansz-Latest news