Ryad Merhy gagne par KO au 4ème round

La ceinture de champion du monde à l'horizon?

Ce samedi soir, au RTL-Spiroudôme de Charleroi, Ryad nous a encore fait passé par toutes sortes d’émotions.

En effet, dès le premier round Kisner se montre très agressif et arrive à contrer Merhy tout en esquivant les attaques de ce dernier tout en gardant sa distance.

L’américain arrive à surprendre notre bruxellois par un jeu de jambe déconcertant et une vitesse surprenante tant pour le public que pour Ryad.

A 2ème round Ryad commence à prendre sa vitesse de croisière mais tout en ayant un adversaire tout aussi déconcertant.

C’est au 4ème round que l’américain Nick Kisner s’écroule sur le canvas du ring suit à un violent crochet gauche de notre champion.

Kisner était une des dernières étapes à franchir avant de pouvoir accéder à un combat éliminatoire pour un accès probable à la ceinture. Classé maintenant 2ème mondial chez les Cruiserweights WBA la route d’un championnat du monde se rapproche de plus en plus.

Mais pour Ryad, il n’y a pas de quoi célébrer. C’est dans le ring juste après son combat que nous avons pu, à chaud, avoir ses impressions sur sa performance.

MMANytt.be : “Alors, soulagé de cette victoire?”

Ryad Merhy : “Oui, je pensais que le combat allait être un peu plus long, il m’a fait un peu hésiter au début, franchement si il avait continué le combat comme ça ça m’aurait posé un problème au niveau de ma distance. Il a fait l’erreur de venir au corps à corps, je sais pas pourquoi, il était confiant, je pense que ça a été son erreur.”

MMANytt.be : “Peux-tu nous parler de son style?”

RM : “Il est gros, il a pas un physique de dingue mais il était assez rapide.”

MMANytt.be : “Nous avons l’impression que tu as quand même pris beaucoup de coup en peu de tamps quand même.”

RM : “Ce sont des coups qui ont majoritairement atterri dans ma garde, ce ne sont pas des coups nets, il n’y a rien eu de sérieux. Quand vous verrez le replay vous comprendrez.”

MMANytt.be : “Tu avais l’air assez frustré pendant le combat.”

RM : “En effet, j’arrivais pas à le toucher avec mon jab, déjà à cause de mes problèmes de tendinite. Je savais que si je tapais dans le vie, il fallait que je reprenne sur la longueur, donc je préférais travail très court et essayer de le toucher avec mon jab.”

MMANytt.be : “Tu nous a parlé d’une surprise en 2018, peux-tu élaborer?”

RM : “Normalement si on fait un éliminatoire cruiserweight pour voir qui sera le challenger officiel ce sera un très beau travail. Maintenant c’est le rôle d’Alain d’arranger ça.”

MMANytt.be : “Il n’y a rien de signé encore?”

RM : “Non.”

MMANytt.be : “Mais il y a déjà une date fixée non?”

RM : “Oui, d’office il y a le 21 mai 2018 mais…”

MMANytt.be : “Les plans futurs?”

RM : “Je pars en voyage demain, j’ai bien mérité mes vacances.”

MMANytt.be : “Tu as dis que tu n’étais pas content de ta performance.”

RM : “J’ai pas été percutant sur mon gauche, j’avais un blocage au niveau de la tête, ma préparation ne s’est pas vraiment passée comme je le voulais, ça m’a un peu bloqué mentalement pendant le combat.”

Crédit photos : Didier Malchaire

(Interview en duo avec Frédéric de Laminne)

Comments

comments

EXCLUSIFExclusivez-Latest news