Photo Credit: Raj Mehta - USA TODAY Sports

Max Holloway veut défendre son titre “2 ou 3 fois” en 2018

Le champion des poids-plumes n'est pas intéressé par les super-fights et un changement de division. Il veut continuer sa domination comme champion.

Le champion des poids-plume de l’UFC, Max Holloway, a plusieurs objectifs pour 2018, mais ceux-ci n’incluent pas un changement de classe de poids, la recherche de super-combats ou quoi que ce soit d’autre du genre. L’Hawaïen considère qu’il est un champion classique dans l’UFC, ce qui signifie qu’il à a l’intention de défendre son titre régulièrement.

Holloway a défendu son titre avec succès pour la première fois à l’UFC 218 grâce à un TKO de troisième round sur Jose Aldo, l’ancien champion qu’il a conquis pour se mériter le championnat. Maintenant, il est fort probable que son prochain combat sera contre l’ancien champion des poids-léger de l’UFC, Frankie Edgar. Suite à cela, Brian Ortega et Josh Emmett pourraient être les prochains en ligne.

Après avoir fait ses débuts dans l’UFC le 4 février 2012, Holloway a déjà accumulé l’un des meilleurs CV de l’histoire de l’entreprise. Sa séquence de 12 victoires consécutives est parmi les plus longues à se produire dans l’Octogone.

Autant remarquable que ça peut le paraitre, Holloway insiste sur le fait qu’il a seulement égratigné la surface. Il a été considéré comme un candidat pour « Combattant de l’année » en 2017, remportant même ce titre chez le magasine Rolling Stone, et il  prêt à ce que cela se poursuive en 2018.

“Mon objectif pour 2018 est de défendre mon titre deux ou trois fois et de démolir mes compétiteurs pour faire savoir à tout le monde que je suis ici pour rester”, a déclaré Holloway.

‘L’ère Blessed’ est en plein effet. Il y a beaucoup de nouveaux concurrents qui montent dans les rangs. Je suis excité par le futur. Il s’agit de prouver ma valeur maintenant. J’ai la chance de montrer que 2017 n’était pas un coup de chance.”

Le travail de Holloway à l’intérieur de l’Octogone a été spectaculaire ces dernières années. Stopper Jose Aldo deux fois en moins de six mois pour unifier et défendre le titre des 145 livres est la meilleure partie de sa carrière jusqu’à maintenant, mais Holloway n’aime pas prendre tout le crédit pour lui-même.

Bien qu’il vienne d’un petit camp d’entraînement à Waianae à Hawaii,  qui ne contient que quelques noms notables et des entraîneurs minimalement reconnaissables, Holloway vante les sacrifices faits par ceux qui l’entourent comme une raison principale pour laquelle il est dans cette position actuelle.

“Mes entraîneurs n’obtiennent pas le respect qu’ils méritent. J’essaie toujours de leur faire savoir qu’ils sont aimés. Nous avons tous des familles. Beaucoup de choses me manquent, mais c’est la même chose pour eux aussi. Ils me donnent leur temps et 100 pour cent d’effort et je serai éternellement reconnaissant pour ça. Le temps est une chose précieuse. Si je vous donne 20 dollars, vous pouvez me rembourser. Vous pouvez me payer dans 10 jours, 10 ans ou dans 10 minutes. Mais si je vous donne 20 minutes de mon temps, c’est 20 minutes que je ne pourrai jamais récupérer. C’est un sacrifice que je me dois de respecter.”

Holloway est loyal à son équipe et a l’intention de garder son groupe serré jusqu’à la fin de sa carrière. Selon lui, il se pourrait qu’il soit encore actif et compétitif pour une autre décennie – tout cela au sommet du sport. Holloway a déjà 18 combats dans l’UFC, et s’il continue son rythme actuel, il va briser les records promotionnels pour le plus de combats et de victoires au cours des prochaines années.

C’est exactement ce que veut Holloway. Il ne veut pas sortir de ce sport de combat tragiquement, et s’il atteint un point de danger et des résultats décroissants, il se dit prêt à sortir. Mais à l’heure actuelle, Holloway escalade le plus haut des sommets après une année exceptionnelle, et il est prêt à continuer à repousser les limites autant que possible.

“Je vais me battre contre n’importe qui et je vais garder mon pied sur la pédale de gaz. 2017 n’était que ma première année de vie de champion et je ne suis pas prêt à y renoncer. Je viens d’avoir 26 ans et je veux me battre jusqu’à mes 35 ans. Qui sait? Une fois rendu là, nous pourrons prendre une décision. Je veux me retirer du sport, je ne veux pas laisser le sport me retirer. Je ne veux pas quitter ce jeu en essayant de garder un faux espoir. Je veux partir le sourire au lèvres et dire que j’ai fait tout ce que je pouvais faire. C’est ce que je veux faire. Je vais continuer à livrer des performances stellaires et faire croire à tout le monde que je suis aussi bon qu’on le dit.”

Max Hollowayz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...