Michael Bisping explique pourquoi il affronte Kelvin et révèle son plan de retraite

L'ancien champion des poids moyens, Michael Bisping sait à quel moment il va raccrocher les gants.

Dans les semaines qui ont précédé son combat à l’UFC 217, Michael Bisping avait émis l’idée d’une retraite pour se rétracter de cette même décision après avoir affronté et perdu contre Georges St-Pierre à New York.

Alors que Bisping savait qu’il pouvait continuer à combattre pendant plusieurs années, sa famille et son équipe de management lui avaient parlé de se retirer au bon moment de sa carrière et d’en finir avec le sport avant que le sport n’en finisse avec lui.

Après avoir subi une défaite difficile contre St-Pierre, Bisping a admis qu’il lui restait probablement un dernier combat en lui avec l’espoir de disputer l’an prochain son combat final dans son pays natal d’Angleterre.

À lire: Georges St-Pierre – soumet Bisping au 3ème round, devient Champion UFC Middlweight

Ces plans ont changé la semaine dernière après qu’Anderson Silva ait été retiré de son combat contre Kelvin Gastelum en raison d’une éventuelle violation du dopage avec USADA et Bisping n’a pas pu résister à l’appel de Dana White.

“J’étais assis dans la voiture hier en roulant pour aller déjeuner avec ma femme et ma belle-famille et Sirius XM était allumé. J’ai entendu des nouvelles de dernière minute” Anderson Silva est out “alors j’ai pensé qu’il avait besoin d’un adversaire, n’est-ce pas? Rien à faire, j’y vais. Alors j’ai envoyé un texto à Dana [White] et dans une heure le combat a été fait “, a déclaré Bisping dans une interview exclusive.

“Je lui envoie un texto” Je vois que Gastelum a besoin d’un adversaire “et j’ai dit que je connaissais un gars qui s’est battu la semaine dernière et qui n’a pas de blessure. Il rapporte des textes “intéressants” et j’ai dit “très”. Puis il m’a appelé, évidemment, il était préoccupé par le fait que je n’avais aucune blessure ou quelque chose comme ça. Je devais faire des tests médicaux ou quoi que ce soit et quand il était satisfait, il était «cool, faisons-le». Il était sur la lune, il ne pouvait pas le croire. “

On peut facilement penser que Bisping est juste fou d’accepter de prendre un combat contre Gastelum avec seulement deux semaines de préparation avant l’événement – sans compter qu’il volera à l’autre bout de la planète pour l’événement qui aura lieu à Shanghai, en Chine.

Pourtant, Bisping n’a jamais hésité lorsque l’occasion s’est présentée car la situation ressemblait beaucoup au moment où il a accepté un combat pour le titre des poids moyen contre Luke Rockhold avec seulement une semaine de préparation.

Il n’y avait aucune pression et aucune attente, Bisping est rentré dans ce combat avec le plaisir de combattre et d’apprécier le moment même et le résultat final était un KO au premier round. Une performance qu’il aimerait reproduire face à Gastelum en Chine.

“Je n’ai même pas regardé de combat. Je ne vais pas stresser. Je veux dire que je vais m’entraîner de toute évidence mais je me suis battu il y a une semaine. Depuis, j’ai beaucoup mangé et je me suis un peu trop adonné à l’alcool mais rien de trop fou. Juste en train de dîner et quelques verres de vin. C’est un bon lutteur et il a les mains lourdes, il a les mains rapides. Probablement un meilleur boxeur que GSP pour être honnête. Ce ne sera pas un combat facile, mais il ne faut jamais s’attendre à un combat facile. Honnêtement, je serai probablement la version la plus calme de moi-même parce que si je gagne, super, si je perds, je m’en bats les co**lles “, a déclaré Bisping.

L’attitude de Bisping et sa volonté sont deux des aspects qui ont défini toute sa carrière mais il sait que cela ne peut pas durer éternellement et à 38 ans, les grains de sable dans le sablier commence à manquer.

C’est pourquoi Bisping sait que ce combat contre Gastelum était un combat pris pour le fun et pour essentiellement laver le goût amer de sa dernière défaite, mais il prévoit toujours de revenir en mars pour un aller simple dans l’Octogone avant de raccrocher les gants définitivement.

«Maintenant, je suis proche de la retraite, évidemment, ça vient tout juste d’arriver il y a 24 heures, je ne me battais pas et maintenant j’y suis. Comme je l’ai dit, j’ai fait un super camp d’entraînement, j’ai travaillé comme un fou et maintenant je vais me faire payer double pour tout ce travail. Et probablement avoir un dernier combat, probablement en mars, j’adorerais retourner en Angleterre, jamais dire jamais, mais maintenant c’est le plan “, a déclaré Bisping.

“Pour être honnête, je ne vois aucun négatif. Je ne vois aucun inconvénient. Je veux aller là-bas et je veux entrer dans la colonne des gagnants. Bien sûr, ce n’est pas une garantie. Kelvin est difficile, c’est un combat difficile, mais je sens que je peux aller là-bas et faire mieux que la semaine dernière. C’est ce qui est important pour moi. J’espère sortir dans quelques semaines, revenir dans la série des victoires afin que je puisse bien dormir la nuit. Ensuite, ajoutez quelques dollars de plus sur le compte en banque, puis j’aurai mon dernier combat à Londres en mars.

Autres articles:

Michael Bisping sur un combat de boxe: “Je ne fatigue pas comme McGregor.”

Vidéo: Confrontation entre Michael Bisping et Jorge Masvidal

Michael Bisping humble dans la défaite – n’écarte pas l’idée pas d’une revanche

EXCLUSIFz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...