Mickey Gall: “C’est une motivation quand ces gars me challengent.”

Mickey Gall affirme qu'il est la raison pour laquelle les combattants se challengent entre eux ces derniers temps

Mickey Gall a construit sa carrière en réclamant ce qu’il voulait et en l’obtenant d’une manière ou d’une autre.

Avec la présence du président de l’UFC, Dana White, après la victoire de son premier combat dans l’octogone, Gall a tenté sa chance en challengeant l’ancienne star du WWE, CM Punk, qui venait de signer avec l’organisation et s’entrainait en vue de son premier combat à l’UFC.

Le challenge a fonctionné puisqu’on a pu voir Gall faire face à Punk en septembre dernier et après un takedown rapide, l’ancien catcheur s’est vu se faire soumettre par étranglement dans les deux premières minutes du premier round. Immédiatement après ce combat, Gall a tourné son attention vers Sage Northcutt, qui avait été découvert par White grâce à sa chaîne youtube de show de TV réalité et 3 mois plus tard il obtient également ce combat.

Même si challenger des adversaires n’est pas quelque chose de nouveau, Gall a prouvé à plusieurs reprises que demander ce que vous voulez peut mener à des résultats et aujourd’hui il voit de plus en plus de combattants suivre son exemple.

“Qui a ramené les p**ains de challenges? Moi!” déclare Gall durant son interview sur le podcast de Fight Society. “Chaque nouvelle semaine il y a un nouveau challenge. Chaque semaine il y a un nouveau challenge! [Cris] Cyborg challenge qui elle veut combattre sur les réseaux sociaux, cette personne challenge cette personne, je me fais challenger tous les mois.

“Pour le meilleur ou pour le pire, quelle qu’en soit la raison, j’ai changé un petit peu la culture. J’ai un peu changé la culture du sport. Je l’ai fait. Il n’y a aucun doute à ce propos. Tu peux dire ce que tu veux à propos de qui j’ai battu, mais il n’y a aucun doute à ce propos. C’est un fait.”

 

 

 

Il n’y a aucun doute que son nom a été nommé par plusieurs adversaires potentiels depuis son dernier combat en 2016 et rien de fait plus plaisir à Gall que d’être challenger par tous les combattants dans la division car même s’il ne combat pas, son nom reste sous les projecteurs et c’est là où il veut être en permanence.

“J’aime ça. Il devrait vouloir me battre. Je suis dans une meilleure position que tous ces p**ains de gars,” explique Gall. “Ils veulent tous ce que j’ai. Ils vont devoir me tuer pour l’obtenir. Je travaille très dur. C’est une motivation. J’aime entendre ces gars me challenger. J’adore ça. Je suis là, cool, bien, continue de dire mon nom.

“Ils me font tellement de faveurs. C’est bien.”

 

Ce samedi 4 novembre, Gall aura une fois de plus l’opportunité de briller quand il affrontera Randy Brown dans un combat de poids mi-moyens sur la carte préliminaire de l’UFC 217.

“La plus grosse différence c’est que je suis un artiste et je performe en tant qu’artiste. Je ne vois pas ça en lui,” dit Gall.

“Ce dont je parle, c’est que je reste invaincue et que je fasse quelque chose de spectaculaire et que je défonce un autre enf**ré. C’est de ça qu’il s’agit.”

Autre article: Duke Roufus: “Le prochain combat de CM Punk sera bientôt annoncé.”

 

UFC 217z-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...