Nick Diaz pourra combattre avant la fin du mois

Dès le 19 avril, Nick Diaz pourra se réserver un nouveau combat

Le frère aîné Diaz sera bientôt éligible pour effectuer un retour dans l’Octogone!

Nick Diaz a été provisoirement suspendu par l’USADA en juin 2017 après avoir omis de remplir ses formulaires de localisation à trois reprises.

“Nick Diaz et l’USADA se sont entendus sur une pénalité d’un an rétroactive, qui prendra fin le 19 avril 2018. Il sera donc éligible à reprendre sa carrière et combattre, s’il le veut.” 

Plus tôt dans la journée, l’USADA a annoncé par communiqué de presse avoir conclu un accord avec Diaz et qu’il serait libre de revenir dans 10 jours.

Voici la déclaration de l’USADA.

L’USADA a annoncé aujourd’hui que Nick Diaz, de Stockton, en Californie, a accepté une sanction d’un an pour une infraction en lien à la politique d’antidopage de l’UFC® à cause de trois tentatives infructueuses de tests au cours d’une période de 12 mois.

Comme tous les athlètes de l’UFC, Diaz, 34 ans, est membre du groupe cible des contrôles enregistrés de l’UFC et est donc soumis à certaines responsabilités en matière de localisation, ce qui permet à l’USADA de le localiser et de le soumettre à des contrôles hors compétition. Diaz n’a pas été disponible à trois reprises aux endroits indiqués dans ses dossiers sur la localisation. Les deux premiers échecs ont eu lieu durant les deuxième et troisième trimestres de 2016, tandis que le troisième s’est produit au premier trimestre de 2017. Selon la politique d’antidopage de l’UFC, l’accumulation de trois manquements à la localisation sur une période de 12 mois constitue une violation de la politique.

La période d’inadmissibilité d’un an de Diaz a débuté le 19 avril 2017, date à laquelle son troisième manquement à été déclaré contre lui. Pendant sa période de suspension, Diaz est resté soumis à des tests sans préavis par l’USADA et n’a pas accumulé d’échecs de localisation supplémentaires. En tant que tel, Diaz sera admissible à retourner en compétition après l’achèvement de sa sanction le 19 avril 2018.

Pour rester en conformité avec la Politique sur la localisation de l’UFC, les athlètes doivent remplir et soumettre leurs dépôts de localisation trimestriels, et garder  à jour l’USADA concernant tout changement dans leurs informations de localisation. Une information précise sur la localisation est un élément essentiel des programmes de contrôles hors compétition efficaces, car elle permet aux organisations antidopage de mener des collectes d’échantillons sans préavis, ce qui aide à maintenir une dissuasion efficace contre le dopage et à détecter le dopage.

Afin d’aider les athlètes à comprendre et satisfaire leurs exigences de localisation, USADA organise des sessions de formation avec les athlètes, envoie des rappels par e-mail sur les dates et obligations de dépôt, maintient les plateformes de classement et de mise à jour.

L’USADA dirige le programme d’antidopage indépendant à l’année pour tous les athlètes de l’UFC. L’USADA est une agence indépendante, à but non lucratif, non gouvernementale, dont la seule mission est de préserver l’intégrité de la compétition, d’inspirer le vrai sport et de protéger les droits des athlètes propres.

 

NICK DIAZz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...