Résultats: European Beatdown II

L’European Beatdown a à nouveau frappé un grand coup

La deuxième édition de l’European Beatdown a tenu toutes ses promesses ce samedi soir à la Mons Arena.

3 ceintures, 15 combats pro, 30 professionnels dans l’octogone…Les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands pour offrir une soirée de gala qui n’a rien à envier aux organisations qui règnent sur la discipline.

Bref coup d’œil sur les résultats de la soirée :


1) Dans le duel d’ouverture, Christos Nicolaou, expert en Muay Thai, a décroché une victoire pour son premier combat professionnel. Mourad Serrar emmené au sol, la pluie de coups du Chypriote a forcé l’arbitre à arrêter le combat.

2) Dans un affrontement franco-français déjà plus soutenu, Estaban Mendoza s’est illustré face à Younès Najid. Après un magnifique take down, le fighter originaire de Perpignan s’est imposé par soumission en assénant une guillotine à son adversaire.

3) Le Suisse Anthony Muller et le Belge Sébastien Di Franco ont offert le  premier véritable combat d’anthologie de la soirée. Explosivité, vista, lucidité et rebondissements en tous genres ont rythmé la confrontation. Le jury a finalement désigné, à l’unanimité, vainqueur le Louviérois qui conserve son invincibilité.

4) Dans le derby parisien qui opposait Kim Benzha et Yassine Belhadj, c’est ce dernier –ancien champion de taekwondo- qui a dicté sa loi. Très solide sur ses appuis, Belhadj a terminé son vis-à-vis par une magnifique soumission sur clé de talon.

5) Entre le Libanais Georges Eid et le Franco-Algérien Sofiene Oudina, deux styles s’opposaient. D’un côté, un striker, ancien champion de Sanda, de l’autre, un homme qui ne laissait à son adversaire aucune manœuvre au sol. Après trois rounds riches en combativité, c’est Georges Eid qui a été déclaré vainqueur aux points.

6) Pour son premier combat professionnel, l’ancien champion d’Europe amateur Alain Hermes a eu fort à faire. En face de lui, un Lamine Talbi des grands soirs. Alors que le Belge s’était déjà illustré lors de la première édition de l’European Beatdown, il a remis le couvert en mettant KO le Suisse au début du second round.

7) Sofian Bouafia n’a pas, lui, fait dans la dentelle face à Jeremie Sehi. Les spectateurs ont vu le combat arrêté dès 1min18 vu la pression sans faille qu’imposait le pensionnaire de la Team Thu à son adversaire du jour.

8) Le premier combat féminin de l’histoire de l’European Beatdown a laissé place à une rencontre haletante et électrique. Clara Ricignuolo, championne française de Muay Thai et ceinture noire de Judo coaché par Fabio Pinca himself, se frottait à Valérie Domergue, championne française de Sanda et porte-étendard de la Free Fight Academy. Après avoir été largement dominée par son opposante et son style ultra-offensif, Domergue a su dompter son adversaire et s’imposer progressivement pour arracher une victoire aux points au bout du troisième round.

9) Dans un choc de génération, Salahdine Parnasse a confirmé son statut de prodige du MMA français. Le jeune homme de 19 ans a terminé Hyram Rodriguez dès la première reprise. En moins d’une minute, le protégé de la maison Atch a soumis son aîné hollandais via un choke.

10) Le Français Nicolas Joannes et l’étoile montante du MMA belge Julien Gracco ont ravi le public en délirant dans la cage et en proposant un spectacle de qualité. Notre compatriote a remporté la victoire, sur décision partagée.

11) Il fallait être concentré et vif pour comprendre la victoire de Walid Seghir dans le deuxième duel de la Main Card. Fraîchement installé en Suède pour sa carrière, le combattant a réalisé une clé de genou fulgurante sur le Français Pierre Moua, totalement incapable d’y répondre.

12) Peter Ligier tutoie les sommets de sa catégorie des poids coqs. Dans un duel presqu’exclusivement disputé debout face au Romain Alessandro Pirev, le Français a imposé son rythme en pieds/poing avant de finir l’Italien au sol dans les dernières secondes du troisième round.

13) Pour la première ceinture de la soirée, celle des poids lourds, le Français Zoumana Cisse n’a pas fait dans le détail contre l’Austro-Albanais Dritan Barjamaj. Le seul combattant qui peut se targuer d’avoir battu Francis Ngannou (UFC) a soumis son adversaire avec une clé de bras très tôt dans le premier round.

14) Qui pourra stopper la pépite du MMA belge, Steven Cnudde ? Le pensionnaire du Shocx a conservé son invincibilité et obtenu la ceinture des -84kg. Il s’est à nouveau imposé avec la manière en lançant au Français Roggy Lawson un puissant coup de genou dans la mâchoire qui a provoqué un silence, puis des acclamations dans la Mons Arena.

15) « El Tigre » a encore frappé. Gaetano Pirrello a conservé sa ceinture des -66 kg face au Romain Manolo Scianna. Le jury a estimé, à l’unanimité, que le représentant d’Osman Gym, auteur de trois back fist splendides, avait pris le meilleur sur le redoutable gladiateur italien.

european beatdownz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...