Ronda Rousey: ‘On ne m’a jamais enseigné comment perdre’

'Rowdy' Ronda Rousey croyait rester invaincue jusqu'à la fin de sa carrière dans l'UFC

La carrière de MMA de Ronda Rousey a pris une sérieuse chute après sa défaite dévastatrice face à Holly Holm à l’UFC 193.

Rousey, qui était souvent surnommé la Mike Tyson du MMA féminin, semblait innarêtable dans l’Octogone, stoppant tous ses adversaires sauf une (Miesha Tate) au dans le premier round.

Puis Holly Holm, ‘The Preacher’s Daughter‘, est arrivée dans l’UFC et l’aura d’invincibilité de Rousey a disparu.

Holm est entré à l’UFC 193 étant substantiellement outsider selon les preneurs de paris, mais elle a quitté l’Etihad Stadium à Melbourne, en Australie, en tant que nouvelle championne des poids-coq féminin, ayant fait l’impossible et renversé Rousey avec un sublime KO par coup de pied à la tête dans le deuxième round du main-event.

Elle est revenue dans l’Octogone en 2016 contre Amanda Nunes, dans l’espoir de récupérer son titre des 135 livres et de redevenir la reine incontestée des poids-coq de l’UFC. Mais la situation est allée de mal en pire pour ‘Rowdy’, qui a été démolie et assomée par Nunes dans la première minute du combat.

Encore une fois Rousey qui était autrefois le centre d’attention dans les médias, a évité les projecteurs et a refusé de donner des entrevues sur sa perte.

Mercredi, cependant, l’ancienne championne des poids-coq et pionnière des arts martiaux féminin, a participé à une séance de questions et réponses dans la salle de boxe Wild Card West et elle a dit au public qu’elle avait pleuré pendant deux années consécutives suite à ses pertes.

“J’ai beaucoup pleuré. Je me suis isolée du monde. Mon mari m’a laissé pleurer pendant près de deux ans. Il a été à mes côtés. Je n’aurais jamais été capable de passer à travers de ce cauchemar tout seule. Il y a beaucoup de choses à retenir. Chaque échec peut être une bénédiction déguisée.

J’ai dû apprendre de l’expérience. Les meilleures choses de ma vie sont venues à cause des pires expériences que j’ai vécues. Le temps est un bon professeur. Le temps passe – les bons moments et les mauvais. “

Rousey a dit que sa mère ne lui a jamais appris comment perdre et elle a admis que l’idée de perdre dans l’Octogone ne lui avait jamais traversé l’esprit – elle croyait véritablement prendre sa retraite invaincue.

“Mes parents s’attendaient à ce que je sois spéciale, c’est comment j’ai été élevée – alors je m’attendais à être spéciale moi aussi. J’essayais juste de créer le job que je voulais, et sans ma mère, je n’aurais pas l’audace de me rendre si loin. 

Mais une chose que ma mère ne m’a jamais enseignée – savoir comment perdre. Elle n’a jamais voulu que j’envisage cette possibilité.”

Rousey a été fortement critiquée d’avoir refusé de parler au sujet de ses deux pertes dans l’Octogone, mais selon la façon dont elle voit les choses, ce n’est pas tout le monde qui mérite nécessairement le privilège de l’entendre parler en public.

“Nous vivons dans l’ère du procès par Twitter. Qu’est-ce qui est à gagner en déclarant un opinion sur quoi que ce soit sur l’internet? Mes propos seront découpés et copié-collé 10 fois jusqu’à ce que ce soit qu’une phrase qui fait un titre intéressant.

De plus en plus de célébrités se gardent hors de l’opinion public. Pourquoi devrais-je parler? Je crois que m’entendre parler est un privilège, et c’est un privilège qui a été abusé, alors pourquoi ne pas le révoquer? Je ne crois pas que je mérite la critique publique méchante – ce n’est pas bon pour l’esprit.”

 

ronda rouseyz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...