Photo Credit: Noah K. Murray - USA TODAY Sports

Rose Namajunas: “Être champion ne veut rien dire si tu n’es qu’un trou de c**”

La nouvelle championne des poids-paille prêche toujours un message positif en 2018.

De l’extérieur, on pourrait croire que tout a changé pour Rose Namajunas en 2017. Mais de son point de vue, l’objectif à long terme reste le même, même après avoir remporté le titre de championne dans la plus grande promotion de MMA au monde.

Namajunas a défait l’insurmontable Joanna Jedrzejczyk par TKO dans le premier round à l’UFC 217 en novembre dernier pour devenir la championne de l’UFC. Elle a utilisé une grande portion de son discours d’après-combat pour prêcher un message de positivité. À ce moment même, après avoir surpris le monde, gagner le titre semblait presque secondaire à “Thug Rose“.

Namajunas s’est entretenu avec Ariel Helwani lors de The MMA Hour où elle a été nommée combattante féminine de l’année, et elle a de nouveau utilisé son temps d’antenne pour encourager les autres à devenir de meilleures personnes.

“Moi qui dis que cette ceinture ne veut rien dire, ce n’est pas vraiment que ça ne veut rien dire, c’est juste que ça ne veut pas dire grand chose si tu n’es qu’un trou de c**, tu vois ce que je veux dire? Pour moi, être la meilleure au monde, ça ne veut pas dire grand chose si je ne suis pas une bonne personne à la fin de la journée, si je ne donne pas un bon exemple pour que les autres soient meilleurs entre-eux.

Quel est le point d’être le meilleur au monde si vous grattez et griffez votre chemin vers le haut et que vous repoussez tout le monde au lieu de soulever tout le monde avec vous?”

Quant à savoir pourquoi ce message est si important pour Namajunas, la combattante de 25 ans a mentionné avoir fait face à de la violence dans son enfance et à la lutte que son père a éprouvé contre la schizophrénie. Ces obstacles sont apparus à l’avant-garde de son combat contre Jedrzejczyk après que la championne à l’époque, Jedrzejczyk eut remis en question la stabilité mentale de Namajunas.

Maintenant que la poussière est retombée entre les deux (au moins jusqu’à ce qu’une éventuelle revanche soit officialisée), c’est Namajunas qui porte la couronne et autre que la popularité et le statut de champion de l’UFC, elle insiste sur le fait que sa vie n’a pas vraiment changer plus qu’il le faut.

“Je pense que nous sommes tous assis à essayer de comprendre ce qui est différent et je pense que c’est exactement ça qui est différent. Il n’y a pas vraiment beaucoup de choses qui ont changé, honnêtement. Je croyais que tout deviendrait fou autour de moi, mais ce n’est pas vraiment ce qui c’est passé. C’est bon!”

Namajunas a maintenant remporté cinq de ses six derniers combats, une série de succès qui l’a placée en tête des prétendants à 115 livres, bien que peu auraient prédit qu’elle se débarrasserait de Jedrzedczyk en 2017. Maintenant, Namajunas peut voir comment les pièces de l’avenir se sont mises en place pour qu’elle se retrouve dans sa position actuelle.

“Il y a eu des moments où je ne savais pas à coup sûr comment cela allait se passer, mais j’avais le fort sentiment que ça allait arriver”, a déclaré Namajunas. “Même s’il y avait beaucoup de défis à relever, les étoiles semblaient s’harmoniser pour moi, certaines bénédictions et les personnes qui ont été amenées dans ma vie.  “Une, juste par exemple qui me vint à l’esprit, est Valentina Shevchenko et son équipe. Ils se sont amenés en ville et m’ont beaucoup aidé. J’ai eu l’occasion de les connaître. Des petites choses comme ça ont prouvé que c’est là où je suis censé être dans ma vie, c’est mon destin.”

Autres articles récents:

 

Rose Namajunasz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...