Stipe Miocic: “Francis Ngannou est juste un autre gars sur la liste…”

Le champion des poids-lourd de l'UFC considère qu'il ajoutera le nom de Francis Ngannou à sa longue liste d'adversaire vaincus.

Stipe Miocic se moque un peu de toute l’attention médiatique que Francis Ngannou reçoit.

Le champion des poids lourds de l’UFC ne semblait pas très intéressé à s’engager dans une guerre de mots avec Ngannou la semaine dernière lors de la conférence de presse pour l’UFC 220, malgré le fait que le prétendant à son titre l’harcelait constamment, qualifiant même Miocic d’intimidé avant leur duel le 20 janvier.

À maintes reprises, Miocic haussa simplement les épaules, sourit et se mit à rire. À aucun moment a-t-il semblé se soucier de ce que Ngannou avait à dire à son sujet.

Et tandis que certains combattants pourraient essayer de minimiser la campagne d’insultes d’un adversaire tout en bouillonnant secrètement sous la surface, Miocic n’a jamais ce type de personne.

Ne vous méprenez pas, Miocic peut donner le meilleur de lui-même, surtout quand il s’agit de blagues avec ses amis ou ses coéquipiers, mais il n’a jamais été intéressé à essayer de battre un adversaire dans la guerre verbale parce que ça ne compte pas lorsque viens le temps de se battre.

“J’étais là afin de ne pas recevoir d’amende, ” a-t-il dit au sujet de la conférence de presse. “Laissez-le faire ou dire ce qu’il veut, il fait évidemment quelque chose de bien, puisqu’il se prépare à se battre pour le championnat. 

Mais comme je l’ai dit, tant que je suis actif dans l’UFC, personne d’autre ne touchera cette ceinture. J’ai travaillé beaucoup trop fort pour l’abandonner. J’ai trop sacrifié pour l’abandonner. Malheureusement pour le restant de cette division, tant que je suis ici, personne n’obtiendra cette ceinture.” 

L’un des moments les plus intéressants de la conférence de presse est arrivé lorsque le président de l’UFC, Dana White, s’est mit à faire des éloges quant à la légendaire puissance de frappe de Ngannou. White a noté que la force de frappe de Ngannou égalait la même force d’une voiture allant à 45-50 kilomètres à l’heure.

Presque comme un enfant assis dans une salle de classe, Miocic se mit à sourire et hocha la tête tout au long de la liste des faits à propos de la puissance de frappe de son adversaire. Rien de tout cela n’a semblé vraiment l’impressionner.

Aussi fort que Francis Ngannou peut l’être, Miocic a fait face à beaucoup de puncheurs coriaces dans le passé et non seulement a-t-il survécu ces rencontres, mais il a su renvoyer le feu, en assommant plus d’un d’entre eux aussi.

“Vous allez me dire que Mark Hunt ne frappe pas si fort, ou Roy Nelson ou Junior dos Santos, come on!,” a déclaré Miocic. “Il frappe fort, c’est certain, et si tu reçois un coup carré droit au visage – c’est une mauvaise nouvelle. Mais bon, je vais garder la tête haute, garder ma tête en mouvement continu et m’assurer de faire tout ce qu’il faut.” 

Bien sûr, Miocic ne minimise pas le danger que Francis Ngannou apporte à leur combat, mais il s’entraîne dur pour n’importe quel adversaire, surtout étant donné les enjeux d’or. Pourtant, il refuse de placer son dernier challenger sur un piédestal supérieur juste parce qu’il y a tellement de battage médiatique autour de lui.

Le champion regarde Ngannou de la même façon qu’il a vu Alistair Overeem et Junior dos Santos dans ses deux premières défenses de titre – ils étaient juste les dernières personnes qui ont essayé, et échoué à remporter son titre poids lourd de l’UFC.

Miocic est confiant qu’il ajoutera le nom de Ngannou à cette liste.

“Il est dur, il est gros et fort – et oui, il frappe fort mais c’est juste un autre mec.”

Autres articles pertinents:

Stipe Miocicz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...