UFC 228: Darren Till: ‘Je ne suis pas à 100%’

Bien que la plupart des combattants prétendent être dans la meilleure forme de leur vie avant un combat, il est bien connu qu’ils portent presque tous des blessures avant de mettre les pieds dans l’Octogone.

Darren Till a été honnête à propos de son statut pour son combat contre Tyron Woodley à l’UFC 228.

“C’est toujours la même chose. Un os ou deux de fracturé, une main brisée. Du pareil au même. C’est probablement le cas pour la majorité des combattants, mais ils n’ont pas les couilles d’en parler.”

Till prétend que, s’il n’avait pas subi au moins quelques blessures et bleus en préparation pour son combat de championnat à l’UFC 228, cela signifierait qu’il n’aurait pas fait tout ce qui est nécessaire pour ramener une victoire à son équipe Team Kaobon.

“Vous avez l’heure juste avec moi. Je n’essaie pas de prétendre quoi que ce soit. Chaque combattant entre dans l’Octogone à 90%, 80%… personne n’y va à 100% – et si quelqu’un rentre véritablement sans blessures, il n’a pas été formé correctement. Je me défonce en entraînement. Chaque jour, je frappe durement mes partenaires de sparrings et les mains me font mal.

Tous les combattants portent des blessures. À moins que je me brise la jambe, rien ne m’arrêtera de combattre Tyron Woodley. Si je gagne, je ne parlerai pas de mes blessures, et si je perds, j’en parlerai pas.”

Pour ‘The Gorilla’, il n’y aura aucune excuse dimanche matin après l’UFC 228, qu’il ait gagné ou perdu.

“Si quelqu’un rentre dans l’Octogone avec une excuse déjà en tête, il ne gagnera jamais. Avec ou sans blessure, je sais que je peux gagner.”

Darren Till affronte Tyron Woodley dans le main-event de l’UFC 228 ce samedi 8 septembre au American Airlines Center à Dallas, au Texas.

Darren Tillz-Latest news
VOTEZ

Qui remportera la revanche entre Dustin Poirier et Eddie Alvarez?

  • Dustin 'The Diamond' Poirier (100%, 4 Votes)
  • Eddie 'The Underground King' Alvarez (0%, 0 Votes)

TOTAL DES VOTES: 4

Loading ... Loading ...