UFC 231: Joanna Jedrzejczyk cherche à inscrire son nom dans l’histoire

Joanna Jedrzejczyk affrontera Valentina Shevchenko pour le titre des poids-mouches lors de l'UFC 231 ce samedi, 8 décembre, à Toronto.

Joanna Jedrzejczyk est fière de tout ce qu’elle a accompli jusqu’à date dans sa carrière avec l’UFC.

Bien qu’elle n’ait pas été la première championne des poids-pailles de l’organisation (elle était en fait la deuxième), Jedrzejczyk reste la femme avec le plus de défense de titre dans cette division après avoir dominé la catégorie des 115 livres pendant plus de deux ans et avoir défendu sa ceinture à cinq reprises.

Pendant son séjour au sommet de la division des poids-pailles, Jedrzejczyk était régulièrement dans la conversation en tant que meilleure combattante féminine de tous les temps aux côtés de Ronda Rousey et Cris Cyborg.

Jedrzjeczyk a la chance de marquer son nom dans l’histoire comme nulle autre femme ne l’a jamais fait dans le sport du MMA quand elle affrontera Valentina Shevchenko dans le co-main-event de l’UFC 231, ce samedi, 8 décembre.

Si elle est capable de défaire ‘Bullet‘ à l’UFC 231, elle deviendrait non seulement la deuxième championne de tous les temps à 125 livres au sein de l’UFC, mais plus important encore, elle deviendrait la première femme de l’histoire à détenir deux titres dans deux divisions différentes.

C’était un exploit que Randy Couture avait accompli pour la première fois chez les hommes et Jedrzejczyk sait que devenir la première femme à faire de même allait définitivement la mettre dans les livres d’histoire.

“Ma victoire le 8 décembre sera très importante. Je consoliderai mon héritage dans ce sport”, a déclaré Jedrzejczyk avant son combat de samedi soir. “Il y a une raison pour laquelle j’ai obtenue cette opportunité. Il y a une raison pour laquelle ils (l’UFC) m’ont appelé. Ils m’ont appelé et m’ont demandé si je pouvais me battre avec Valentina Shevchenko.

Mon héritage est déjà impressionnant, mais je vais le consolider et montrer aux gens que qu’il est possible de ralentir, mais qu’il ne faut jamais nous arrêter, et plus important que tout, nous devons travailler dur pour que nos rêves deviennent réalité.”

Après avoir perdu son championnat l’année dernière, Jedrzejczyk était certes découragée par la direction que sa carrière entreprendrait sans la ceinture et son record auparavant invaincu.

Au fil du temps, Jedrzjeczyk s’est rendu compte que la vie ne s’arrêtait pas si elle portait ou non une ceinture de titre autour de la taille, mais elle n’a jamais perdu de vue les objectifs qu’elle avait pour sa carrière.

“Après des pertes ou quelque chose de négatif dans notre vie, nous pensons que c’est la pire chose qui puisse m’arriver, mais non, la vie est trop longue”, a déclaré Jedrzejczyk. “Ne vous concentrez pas sur ces choses-là, car il y aura beaucoup plus de choses qui vont se passer dans notre vie, bonnes et mauvaises. Nous ne devrions pas nous asseoir et pleurer. Nous devons continuer à regarder en avant et continuer à avancer.”

Pour avancer dans sa propre carrière, Jedrzejcyzk monte d’une division et se bat pour un deuxième titre mondial lorsqu’elle affrontera Shevchenko ce week-end et elle cherchera encore à écrire son nom dans les livres de l’histoire.

“C’est le but. J’ai été la première femme combattante européenne à remporter la ceinture de l’UFC en 2014. Je l’ai défendu plusieurs fois et je vais maintenant être la première à être championne dans deux divisions. Je veux marquer l’histoire avec chaque combat. C’est mon but.”

Joanna Jedzrejczykz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...