Vidéo-Yoel Romero à l’hôpital après l’UFC 225: ‘Je suis le vrai champion’

Yoel Romero n'est toujours pas d'accord avec la décision des juges samedi soir

Lors de son entrevue dans l’Octogone suite au main-event de l’UFC 225, Yoel Romero avait déclaré qu’il méritait la victoire contre Robert Whittaker.

À lire:  UFC 225: Robert Whittaker survit à l’ouragan Yoel Romero

Romero est venu tout juste à court contre le champion des poids-moyen dans la tête d’affiche pay-per-view de samedi. Il a subi une perte controversée par décision partagée. Durant le combat, le Cubain a été capable d’emmener son adversaire au sol trois fois, en plus de l’avoir fait tomber grace à ses frappes à deux reprises. En tout et pour tout, Yoel a trouvé la cible seulement 17 fois de moins que son adversaire, le champion Robert Whittaker.

Malheureusement pour ‘The Solider of God‘, deux des trois juges n’ont pas pris en compte ces faits, et Whittaker quitta le United Center de Chicago avec la victoire et la ceinture.

Romero a combattu une grande partie du combat avec une enflure importante autour des yeux, et à la surprise de personne, l’homme de 41 ans a été transporté vers un hôpital local immédiatement après le combat. Cela n’a pas empêché Romero d’exprimer davantage son opinion, cependant, et il a publié une vidéo sur Instagram Live depuis son lit à l’hôpital.

“Ce soir, je ne croits pas avoir perdu”, a déclaré Romero dans la vidéo ci-dessus. “Je suis le champion. C’est comme le film Rocky, comme Rocky Marciano. Aujourd’hui, je suis le Rocky noir. Je suis le People’s Champion (champion du peuple).”

La semaine avant l’UFC 225 a probablement été la plus éprouvante de la carrière sportive de Romero. Il a échoué à la pesée pour son combat avec Whittaker, ce qui l’a rendu inéligible pour remporter le titre des 185 livres dans le main-event.

De plus, il a été condamné à verser un pourcentage de sa bourse à son adversaire, et n’a pas pu recueillir son bonus de 50 000 $ pour l’honneur du “Fight of the Night“. Cette somme est également allé à Whittaker.

Romero et son équipe ont l’impression d’avoir été traités injustement dans la préparation du combat. Après avoir manqué le poids par une livre, Romero avait obtenu deux heures de plus pour se débarrasser de la livre excédentaire, mais il prétend que la commission sportive de l’Illinois ne lui a pas accordé l’entièreté de sa période de grâce, ce qui lui a valu un poids final à 0,2 livre au-dessus de la limite stricte des 185 livres.

Il est clair que le gérant d’affaires de Romero, Abraham Kawa de First Round Management, croit que son client a été lésé par la Commission. Naturellement, il se range du côté de Romero quand il s’agit des tableaux de scores des juges.

“Le gars s’est fait volé à deux reprises. Deux fois à Chicago. La Commission l’a volé. Les juges l’ont volé. Mais je vais vous dire: En tant que fans, en tant que personnes qui regardent le sport depuis longtemps, ce combat a peut-être été l’un des plus grands combats que j’ai vu dans ma vie, et je sais que beaucoup d’entre vous pensent la même chose.

Gros crédit et respect à cet homme. Cet homme a fait quelque chose d’impossible samedi soir. Il avait un plan de match, il a exécuté le plan de match et il a gagné ce combat – mais l’état de l’Illinois lui ont privé son moment de gloire.”

Autres articles récents:

 

Yoel Romeroz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir Luke Rockhold affronter Alexander Gustafsson chez les lourds-légers?

Loading ... Loading ...