Photo Credit: John David Mercer - USA TODAY Sports

Yancy Medeiros veut devenir un investissement à long terme pour l’UFC

Le welterweight affrontera Cowboy Donald Cerrone dans le main-event de l’UFC Fight Night 126, à Austin au Texas, le 18 février prochain.

Yancy Medeiros (15-4-0) est prêt à aller à la guerre chaque fois qu’il entre dans l’Octogone. Il ne veut tout simplement pas le faire s’il peut l’éviter.

“Oui, je suis compétitif, et je suis prêt à partir en guerre, mais ce n’est définitivement pas mon but. Oui, je suis prêt à rester debout et voir qui peut encaisser les coups les plus durs, mais, j’en suis pas nécessairement fier.”

D’abord et avant tout, a dit Medeiros, la santé et la longévité de sa carrière sont les plus importants facteurs. Il ne peut atteindre son objectif de devenir un investissement à long terme pour son promoteur s’il continue à se bagarrer comme un fou.

“On est tous remplaçable”, a-t-il déclaré. “Mais lorsque l’on peut prouver à l’organisation qu’elle devrait nous voir comme étant un investissement, c’est là qu’ils (l’UFC) prenne soin de vous. Et comment on fait cela? Il faut être en mesure d’exceller lorsque les opportunités se présentent. “

Medeiros a certainement fait cela lorsqu’il a affronté Charles « Cowboy » Oliveira (17-4-1) plus tôt ce mois-ci à Detroit durant l’UFC 218. Blessé par une série de coups de poing en début de combat, il a su se rallier pour décrocher un TKO au troisième round, méritant sa troisième victoire consécutive dans l’UFC. Il a également gagné un bonus de 50 000 $ pour le “Fight of the Night“.

Par la suite, le bonheur qu’il a ressenti en surmontant l’adversité a été associé à la déception de prendre autant de dommage. Quand il s’est assis pour regarder sa performance contre Oliveira, il ne put s’empêcher de remarquer combien de coups il avait bloqué avec son visage.

“J’ai pris beaucoup trop de coups. ‘Cowboy’ est définitivement un individu difficile. Habituellement, je frappe les gens, et ils font des ajustements – et ils reculent et me donnent un peu d’espace. Je lui ai foutu un coup de poing dans le nez, et immédiatement après, il a chargé vers moi. Je me suis dis, ‘D’accord, ce type va en manger toute une! Je savais que je devais appliquer quelques ajustements à mon plan de match.’ Et puis il m’a fait tomber. C’était d’ailleurs la première fois que je tombait au sol durant le premier round

Dans ma tête, je me suis dis, ‘Ce putain d’enfoiré m’a mis sur le cul! Je ne peux pas le croire’ J’ai perdu la tête. J’ai laissé ma fierté prendre le dessus sur mes émotions. Je me suis dit que je devais absolument le mettre KO. Puis il m’a fait tomber au sol à nouveau. C’est à ce moment que j’ai dû me rappeler que j’avais un plan de match, et que je devais l’exécuter si je voulais gagner le combat.”

Maintenant Medeiros fait face à un autre défi allant de l’avant. Comment transformera-t-il toute l’excitation de ses dernières performances en quelque chose de plus qu’une simple vague d’attention de la part des partisans? Comment faire pour que son promoteur le considère comme plus qu’un simple actif dispensable?

Medeiros semble se rapprocher de cet objectif. Il effectuera un retour rapide, et sera dans son tout premier main-event quand il affrontera le vétéran « Cowboy » Donald Cerrone (32-10-0) à l’UFC Fight Night 126, qui aura lieu le 18 février.

“Je veux prouver à l’UFC ce que je vaux. Je vois des gars comme Sage Northcutt qui se font donner plusieurs opportunités, il se fait endosser par la compagnie. Je ne dis pas que c’est injuste, mais bon, ça fait longtemps que je travaille fort dans ce sport, et je crois mériter autant d’attention et autant d’argent que lui, c’est certain. Ils (l’UFC) me font affronter des monstres – des gars qui essaient de m’arracher la tête! Je ne dis pas que c’est injuste – mais bon, je sais que je livre toujours des combats divertissants.

Je veux faire grandir mon nom et faire ce que je peux avec le temps que j’ai. Ce sport se développe rapidement, et la vie de combat ne dure pas une éternité… 

J’imagine que je vais devoir éclater un ou deux autres gars avant que nous nous asseyons, l’UFC et moi et qu’on discute de mon nouveau contrat.”

 

Yancy Medeirosz-Latest news
VOTEZ

Voulez-vous voir plus d'articles sur Bellator / ONE Championship / Cage Warriors / TKO MMA

Loading ... Loading ...